La Chine fait plonger les matières premières

22/09/14 à 17:30 - Mise à jour à 17:30

Source: Moneytalk

Les marchés européens ont clôturé en baisse alors que le Ministre chinois des Finances a déçu les espoirs d'un plan de relance en Chine.

La Chine fait plonger les matières premières

© REUTERS

Aux États-Unis, les ventes de logements anciens ont déçu avec un recul de 1,8% en août alors que les économistes tablaient sur une nouvelle croissance.

Europe : BHP Billiton - Tesco

BHP Billiton a chuté à l'image de l'ensemble du secteur minier, plombé par l'absence de plan de relance en Chine.

Toujours à Londres, Tesco a plongé à la suite d'un avertissement sur résultats, le distributeur tablant sur un profit semestriel réduit de 250 millions par rapport à l'estimation de 1,1 milliard de livres.

Europe : Siemens - Merck

Siemens a annoncé le rachat de l'Américain Dresser-Rand, spécialiste des compresseurs et turbines pour le secteur pétrolier, pour 7,6 milliards de dollars.

Toujours en Allemagne, le groupe chimique et pharmaceutique rachète Sigma-Aldrich, premier fournisseur mondial de produits biochimiques et organiques pour les laboratoires de recherche, pour 17 milliards de dollars, soit une prime de 37% par rapport au cours de Bourse.

Bruxelles : Cofinimmo - Bpost

Cofinimmo rebondi après avoir chuté de plus de 8% au cours des 3 dernières semaines.

Bpost a salué son intégration au sein de l'indice européen Stoxx 600.

Bruxelles : Nyrstar - EVS

Hors indice, Nyrstar est resté partagé entre la chute du prix du zinc dans le sillage de l'ensemble des métaux et le conseil d'achat des analystes d'ABN Amro qui ont placé la valeur dans leur liste d'actions préférées.

EVS a de nouveau sombré, le titre revenant à ses plus bas depuis début 2009.

États-Unis : tendance

Les marchés américains entamaient la semaine en nette baisse à cause de la Chine et de la déception liée aux ventes de logements anciens.

États-Unis : Alibaba - Yahoo

Le géant chinois de l'e-commerce corrigeait au deuxième jour de cotation, ce qui pesait sur Yahoo, son second actionnaire.

Nos partenaires