La Chine tire les marchés vers le haut

08/05/13 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Moneytalk

Les bons résultats des sociétés sont une autre bonne raison pour les Bourses de prendre de la hauteur.

La Chine tire les marchés vers le haut

© REUTERS

Les principales Bourses européennes étaient légèrement positive ce mercredi à la mi-séance, tirées par les bons chiffres du commerce chinois parus ce jour et la hausse des commandes à l'industrie allemande en mars annoncée hier.

Les exportations chinoises ont progressé plus qu'attendu, au rythme de 14,7% en avril en base annuelle, tandis que les importations ont augmenté de 16,8%, selon des chiffres publiés mercredi par les services douaniers.

Les bons résultats d'entreprises étaient également de nature à pousser les indices européens un peu plus haut. Selon les chiffres Thomson Reuters StarMine, sur 70% des entreprises de l'EuroStoxx 600 qui ont publié leurs résultats trimestriels, plus de la moitié ont annoncé des chiffres supérieurs ou en ligne avec le consensus.

Europe : ING - Eutelsat Communication

Aux actions, ING avait le sourire après avoir publié mercredi un bénéfice net à peu près conforme au consensus au premier trimestre. Le groupe affiche un bénéfice de 800 millions d'euros pour les trois premiers mois de l'année, contre 579 millions d'euros un an plus tôt et 483 millions au quatrième trimestre 2012.

Eutelsat Communications était par contre en recul après avoir prévenu que la croissance de son chiffre d'affaires 2012-2013, anticipée initialement entre 5% à 6%, se situerait dans le bas de cette fourchette.

Europe : Deutsche Telekom - Telefonica

Par ailleurs, dans le secteur télécom européen, quelques grands noms ont publié leurs chiffres avec plus ou moins de succès.

Au rang des bonnes surprises, Deutsche Telekom a fait état de résultats peu brillant mais souligne la nette augmentation du nombre d'abonnés à ses services. Le profit net du groupe a progressé de près d'un tiers à 767 millions d'euros. Mais, le groupe met surtout en avant une augmentation substantielle du nombre (+3.000) de ses clients sous contrat aux Etats-Unis, la première en quinze trimestres, ainsi qu'une croissance de 441.000 de sa base de clients mobiles en Allemagne.

Telefonica n'a par contre pas eu le même succès avec la présentation de chiffres pourtant de bonne facture. L'opérateur a fait état mercredi d'une hausse de 21% de son bénéfice net au premier trimestre, à 902 millions d'euros, sous l'effet d'une meilleure efficacité, de nouvelles économies d'échelle et d'une bonne maîtrise de ses coûts.

Bruxelles : Bekaert - Delhaize

A la Bourse de Bruxelles, Bekaert était en net retrait alors que le groupe a publié des chiffres décevants pour le premier trimestre. Son chiffre d'affaires est en recul de plus de 10%, tous ses marchés faisant aveux de faiblesse dans un contexte économique difficile.

Par contre, le secteur de la distribution se portait bien en fin de matinée à Bruxelles. Delhaize qui devra se trouver un nouveau CEO pour la fin de l'année, ne suscitait pas la méfiance des investisseurs... au contraire.

Bruxelles : Dexia - WDP

Hors indice, Dexia dégringolait après l'annonce d'une perte nette part du groupe de 329 millions d'euros au premier trimestre.

WDP a par contre pu présenter des chiffres en ligne avec les attentes du marché et a réitéré avec confiance ses prévisions pour l'année 2013.

Etats-Unis

A la Bourse de New York, l'indice Dow Jones a dépassé mardi en clôture, pour la première fois, la barre symbolique des 15.000 points tandis que le S&P 500 a signé de son côté son quatrième record d'affilée.

La décision de la banque centrale australienne de réduire son taux d'intérêt directeur de 25 points de base à 2,75%, un plus bas historique, a encouragé les investisseurs à prendre position.

Nos partenaires