La crise a rendu les riches particuliers plus prudents dans leurs dépenses

23/06/10 à 11:20 - Mise à jour à 11:20

Source: Moneytalk

Les riches particuliers sont restés prudents dans leurs dépenses et leurs investissements malgré qu'ils aient quasiment récupéré l'argent perdu en 2008 à la suite de la crise financière, selon les chiffres du World Wealth Report 2010, présentés mardi à Bruxelles.

Les riches particuliers sont également devenus plus conservateurs, plus émotionnels et plus engagés dans leurs affaires, indique le rapport. Les riches particuliers réclament désormais de la transparence et des conseils avisés de la part des entreprises de gestion des richesses et des consultants. Ainsi, si 59% des riches particuliers ont retrouvé confiance en leur conseiller financier, 71% disent ne pas encore faire confiance aux organismes de régulation censés protéger les investisseurs. Par ailleurs, les riches particuliers ont davantage investi en dehors de leur région afin de diversifier géographiquement leur portefeuille. L'Europe a connu la plus forte progression de ce type d'investissements, avec une augmentation de 6%. L'investissement des riches particuliers dans les collections de luxe a augmenté de 3%, tandis que les dépenses dans les collections d'art ont diminué de 3%. L'art reste néanmoins la catégorie la plus populaire en ce qui concerne les investissements pour raisons financières. La catégorie bien-être et santé a continué en 2009 la progression entamée en 2008. Le World Wealth Report 2010 a été réalisé par Merrill Lynch et Capgemini, en collaboration avec 23 entreprises de gestion de richesses actives dans 71 pays.

Nos partenaires