La croissance de Danone déçoit

17/10/12 à 11:39 - Mise à jour à 11:39

Source: Moneytalk

Le leader mondial des produits laitiers frais a dévoilé des chiffres de vente inférieurs aux attentes pour le troisième trimestre et confirmé que sa marge opérationnelle reculerait sensiblement cette année.

La croissance de Danone déçoit

Concrètement, Danone a enregistré un chiffre d'affaires de 5,3 milliards d'euros au troisième trimestre, en hausse de 9,4% dont une progression de 4,3% induite par les taux de change. La croissance organique ressort à 5,0% alors que les analystes tablaient sur 6,1% après les 5,9% du premier semestre. Le groupe français a logiquement maintenu sa prévision d'une croissance organique comprise entre 5% et 7% sur l'ensemble de l'année.

On ne peut toutefois que constater la nette décélération de la croissance. Au sein de la division produits laitiers frais (près de 60% du chiffre d'affaires), la croissance organique a plafonné à 0,7% au troisième trimestre et les volumes écoulés ont même reculé de 0,7% en raison de la baisse de plus de 10% des ventes en Europe du Sud. Danone indique également que le marché américain devient de plus en plus compétitif, ce qui transparait notamment au travers des hausses de prix limitées à 1,4% en glissement annuel, soit moins que l'inflation.

La division Nutrition médicale, la plus petite du groupe mais très rentable, continue à souffrir de la crise en Europe occidentale qui pèse sur ses marges. Au trimestre écoulé, les volumes écoulés ont ainsi augmenté de 5,9% mais le prix moyen a reculé de 1%.

Les eaux en bouteille et la nutrition infantile, deux activités où Danone est numéro deux mondial, ont permis au groupe de compenser les performances décevantes des produits laitiers frais avec une croissance organique de l'ordre de 12%. Au niveau des eaux en bouteille, Danone a toutefois surtout profité d'un effet de comparaison favorable (après le troisième trimestre 2011 décevant) et des hausses de prix pratiquées l'année dernière dans les pays émergents. L'accélération de la croissance n'est donc que temporaire.

Globalement, Danone estime que sa marge opérationnelle reculera d'environ 0,5% cette année, ce qui marquerait le troisième repli annuel consécutif de la rentabilité. La marge opérationnelle devrait ainsi ressortir à 14,2% cette année contre 15,3% en 2009.

Par ailleurs, le groupe français a annoncé avoir racheté plus de 6 millions d'actions propres au cours du trimestre écoulé et vise à nouveau des rachats de l'ordre de 500 à 700 millions d'euros au cours des quatre prochains mois, soit environ 2% de son capital. Cela offre certes un soutien pour le cours mais limite les possibilités en matière d'acquisition, Danone ayant notamment raté le rachat de la division nutrition infantile de Pfizer.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires