La croissance et la rentabilité d'Apple à risques

09/04/15 à 00:54 - Mise à jour à 14/04/15 à 14:46

Source: Moneytalk

Andy Perkins, analyste pour Société Générale, avertit que la part des ventes de modèle iPhone 5S dans les ventes de smartphones d'Apple ont augmenté début 2015, une évolution mettant les marges en péril en raison des prix inférieurs des anciens modèles.

La croissance et la rentabilité d'Apple à risques

/ © Apple

Un rebond du 5s malvenu

Traditionnellement, Apple abaisse le prix de ses anciens modèles lorsqu'il lance un nouvel iPhone. Le 5S n'avait pas fait exception à la règle, s'écoulant désormais à entre 549 et 599 dollars l'unité contre de 649 à 949 dollars pour les 6 et 6 Plus. Selon Andy Perkins, le 5S ne représentait que 10% des ventes au dernier trimestre 2014 permettant à Apple d'afficher un prix de vente moyen en hausse de 8% à 687 dollars. Contrairement aux précédents lancements, les ventes de 5S n'ont toutefois pas continué à se tasser et représenteraient 20% des iPhone écoulés entre janvier et mars selon l'analyste de la Société générale qui se base sur des données de fabricants d'iPhone. Inévitablement, le prix de vente moyen et donc les marges reculeraient si les chiffres d'Andy Perkins sont justes.

À bout de croissance

Par ailleurs, l'analyste de la société Générale voit la croissance d'Apple plafonner. Son iPhone, produit phare représentant plus de 80% de ses bénéfices, est désormais écoulé par tous les grands opérateurs mobiles de la planète après l'accord trouvé fin 2013 avec China Mobile. Par ailleurs, Andy Perkins ne voit pas l'iWatch constituer un réel relais de croissance, tout du moins à brève échéance. Enfin, les résultats seront inévitablement influencés par l'appréciation du dollar vis-à-vis de la plupart des devises.

En savoir plus sur:

Nos partenaires