La Fed et la zone euro rassurent

22/08/13 à 17:24 - Mise à jour à 17:24

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont rebondi ce jeudi grâce à un compte-rendu de la dernière réunion de la Fed sans grande surprise et à des indicateurs d'activités meilleurs que prévu en Chine et en zone euro.

La Fed et la zone euro rassurent

© REUTERS

Selon l'indice PMI de Markit Economics, les services ont ainsi renoué avec la croissance en août en zone euro avec un indicateur à 51,0 contre 49,8 en juillet (la limite de 50 séparant contraction et expansion). Au niveau de l'activité manufacturière, l'indicateur PMI a également confirmé son redressement à 51,3.

Europe : Ahold

Sur les marchés d'actions, Ahold s'est distingué grâce à la publication de chiffres trimestriels meilleurs que prévu. Son bénéfice opérationnel sous-jacent a ainsi progressé de 5,4% à 338 millions contre un consensus de 324 millions. À noter que le distributeur néerlandais pourrait augmenter ses rachats d'actions propres ou son dividende.

Europe : BioMérieux - Peugeot

À Paris, BioMérieux était recherché après que la société a reçu l'accord de la FDA (Food & Drug Administraiton, autorités sanitaires américaines) pour la commercialisation aux États-Unis de sa plateforme innovante Vitek MS destinée à l'identification rapide des bactéries et levures pathogènes.

Peugeot s'est également mis en évidence, profitant du rebond de Faurecia, dont il détient la majorité du capital, et sans nouvelle particulière toutefois.

Bruxelles : KBC - Elia

Au sein du Bel20, Delta Lloyd a profité du bon comportement des valeurs financières ce jeudi en Europe.

Sans surprise, les valeurs défensives étaient nettement moins recherchées à l'image d'Elia qui s'ets affiché en légère baisse tout au long de la séance.

Bruxelles : MDxHealth - RTL Group

Hors indice, MDxHealth a rebondi après la publication d'un rapport semestriel marqué par un doublement de ses revenus commerciaux à 3 millions, ce qui en lui a toutefois pas permis d'éviter une hausse de sa perte nette semestrielle à 6 millions.

Le bilan semestriel de RTL Group a également été salué par les investisseurs qui apprécient la hausse de 52,6% de son bénéfice net à 418 millions et le versement d'un dividende intérimaire de 2,50 euros par action.

États-Unis : tendance

Wall Street progressait en milieu de séance, les investisseurs américains accueillant finalement plutôt bien le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine qui a légèrement apaisé leurs inquiétudes quant à une réduction trop rapide de la voilure de ses rachats d'actifs.

États-Unis : Abercrombie & Fitch

La chaîne de prêt-à-porter ciblant les ados a livré des chiffres trimestriels largement inférieurs aux attentes. Son bénéfice par action a ainsi plafonné à 0,16 dollar, contre un consensus de 0,29 dollar, en raison d'une chute de 10% de ses ventes à nombre de magasins comparable.

Cédric Boitte

Nos partenaires