La Fed ignore les pays émergents

30/01/14 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Source: Moneytalk

Sans réelle surprise, la Réserve fédérale américaine (Fed) a décidé de poursuivre la réduction de ses soutiens monétaires, confirmant l'existence d'un planning qu'elle cache toujours et repoussant la demande d'aide des banques centrales émergentes.

La Fed ignore les pays émergents

Malgré le rapport sur l'emploi décevant du mois de décembre, la Fed a donc décidé de poursuivre dans la voie du tapering (réduction de ses soutiens monétaires), ses rachats mensuels de Bons du Trésor et de titres hypothécaires étant à nouveau réduits de 10 milliards de dollars à 65 milliards de dollars. La Fed ne peut en effet trop tarder à réduire ses soutiens désormais que son bilan excède les 4000 milliards de dollars et que la conjoncture évolue favorablement (accélération de la croissance, baisse du chômage et recul du déficit public).

La poursuite du tapering est toutefois une mauvaise nouvelle pour les pays émergents étant donné que cela risque de réduire un peu plus les flux d'investissements dont le retrait plombe actuellement la devise des nombreux pays émergents (Argentine, Brésil, Inde, Turquie, etc. sauf la Chine) présentant une balance courante (solde entre exportations et importations) négative. Même en doublant quasiment ses taux directeurs ce mercredi, la banque centrale turque n'est pas parvenue à redresser la confiance des marchés.

Cédric Boitte

Nos partenaires