La nervosité boursière croît à l'approche de la fin de la réunion de la Fed

19/06/13 à 16:38 - Mise à jour à 16:38

Source: Moneytalk

Ce soir, après la clôture européenne, les marchés devraient en savoir un peu plus sur la stratégie " d'exit " de la Fed. En tout cas c'est ce qu'ils espèrent.

La nervosité boursière croît à l'approche de la fin de la réunion de la Fed

© REUTERS

Les principales Bourses européennes se sont montrés hésitantes tout au long de la séance ce mercredi dans l'attente des conclusions de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

La Fed doit publier ses décisions et ses nouvelles prévisions économiques après la clôture des Bourses européennes, une demi-heure avant la conférence de presse de son président, Ben Bernanke. Si les investisseurs jugent très probable une poursuite dans l'immédiat des achats de dette au rythme de 85 milliards de dollars par mois, ils attendent des précisions sur le calendrier prévisionnel du retrait de ces mesures d'assouplissement quantitatif.

Europe : Alcatel-Lucent - Nordea

Aux actions, Alcatel-Lucent était en forte progression après la présentation de son nouveau plan stratégique, qui prévoit un recentrage des activités, des réductions de coûts et des cessions d'actifs ainsi qu'un rééchelonnement de sa dette à hauteur de deux milliards d'euros.

L'actions, Nordea était par contre en recul alors que l'Etat suédois est en train de placer quelque 6,4% du capital avec une décote qui pourrait dépasser légèrement 4% selon une source proche de l'opération.

Europe : Nokia - H&M

Par ailleurs, Nokia était porté par des rumeurs de rachats. D'après le Financial Times le chinois Huawei Technologies pourrait être intéressé par le rachat de la société finlandaise.

Malgré des chiffres trimestriels décevants l'action H&M s'inscrivait en très légère hausse. Le marché s'attardait surtout sur la hausse de 14% de ses ventes sur les deux premières semaines de juin.

Bruxelles : Delhaize - Colruyt

A la Bourse de Bruxelles, l'attentisme était également de mise. Le Bel 20 manquait du coup cruellement d'élan.

Le secteur de la distribution a toutefois trouvé les faveurs des investisseurs, Colruyt et Delhaize s'inscrivant en tête des valeurs du Bel 20.

Bruxelles : Bekaert - Belgacom

Toujours dans l'indice, Bekaert et Belgacom étaient en retrait et fermaient la marche du Bel 20.

Etats-Unis

Wall Street reculait légèrement mercredi, guettant avec prudence la fin d'une réunion de la banque centrale américaine jugée cruciale pour définir la direction future de la politique monétaire du pays.

Les bons résultats du jour avaient du mal à se faire une place sur un marché focalisé sur la Fed. L'éditeur de logiciels Adobe et le groupe de messagerie FedEx ont fait part de chiffres d'affaires supérieurs aux attentes lors du trimestre écoulé.

Nos partenaires