La nervosité reste de mise en Bourse

26/03/13 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Moneytalk

Le plan de sauvetage de Chypre a toujours du mal à passer même si les propos rassurants de dirigeants européens se multiplient.

La nervosité reste de mise en Bourse

© REUTERS

Les principales Bourses d'Europe étaient en légère progression mardi à la mi-séance, mais sans grande conviction, les investisseurs redoutant de voir appliquer à d'autres Etats en difficulté de la zone euro les mesures drastiques imposées à Chypre.

La restructuration drastique du secteur bancaire et la ponction sur les dépôts non garantis (au-delà de 100.000 euros) dans les deux principales banques chypriotes imposées en contrepartie, alimentent les inquiétudes. Surtout après les propos tenus par le ministre des Finances néerlandais et président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, qui a indiqué que l'accord sur Chypre devait servir de modèle aux futurs plans de sauvetage. Par la suite, il est revenu sur ses propos mais sans parvenir à rassurer les investisseurs.

Europe : BNP Paribas - Deutsche Bank

Aux actions, le secteur bancaire qui avait fortement corrigé lundi en fin de séance était de retour sur le devant de la scène sur des achats à bon compte.

Europe : Telefonica - Celesio

Par ailleurs, Telefonica était en forte baisse à la Bourse de Madrid, à la suite de la cession sur le marché de 90 millions de ses propres actions, représentant 1,98% de son capital. Via cette opération l'opérateur télécom cherche entre autre à réduire son endettement.

A Londres, Celesio était par contre en forte hausse après avoir présenté des résultats supérieurs aux attentes pour 2012. Son bénéfice opérationnel a progressé de 4,5% à 579,6 millions d'euros.

Bruxelles : UCB - Telenet

A la Bourse de Bruxelles, les valeurs évoluant en territoire négatif étaient nombreuses à la mi-séance. UCB et Telenet se disputaient le bas du Bel 20.

Bruxelles : Cofinimmo - GDF-Suez

Par ailleurs, Cofinimmo était suspendu alors que le groupe procède à un placement privé d'actions auprès d'investisseurs institutionnels. Au total, 989.413 actions devraient trouver acquéreur.

GDF Suez s'inscrivait pour sa part au rang des rares actions évoluant dans le vert ce mardi à la mi-journée.

Etats-Unis

Wall Street a terminé en baisse lundi une séance entamée dans le vert. Le marché s'interroge sur l'impact à plus long terme en zone euro de l'accord conclu entre Chypre et ses bailleurs de fonds internationaux: le Dow Jones a cédé 0,44% et le Nasdaq 0,30%.

Nos partenaires