La perspective d'une hausse des taux fait frémir la Bourse

26/06/14 à 17:41 - Mise à jour à 17:41

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont clôturé en baisse alors qu'un membre de la Fed a déclaré qu'elle pourrait commencer à relever ses taux dès le premier trimestre 2015, plus tôt qu'attendu par les marchés.

La perspective d'une hausse des taux fait frémir la Bourse

Les indicateurs économiques du jour étaient par ailleurs plutôt décevants, les dépenses des ménages américains n'ayant progressé que de 0,2% en mai, moitié moins qu'attendu.

Europe : AMS - LSE

Le fondeur autrichien AMS a confirmé avoir entamé des négociations pour le rachat de Dialog Semiconductor, fournisseur de puces d'Apple.

La Bourse londonienne LSE a annoncé le rachat de Frank Russell pour 2,7 milliards de dollars afin de développer ses activités dans les indices.

Europe : Barclays - Standard Chartered

Barclays a chuté à la suite de l'ouverture de nouvelles poursuites aux États-Unis, la banque étant soupçonnée d'avoir trompé des utilisateurs de sa plateforme alternative de transaction au profit des traders à haute fréquence.

Standard Chartered, banque britannique très active en Asie, a pour sa part averti que son bénéfice chuterait de 20% au second trimestre en raison notamment d'une hausse des créances douteuses.

Bruxelles : KBC - Solvay

À Bruxelles, KBC a clôturé en hausse sensible, les analystes de HSBC ayant relevé leur recommandation à surpondérer sur le bancassureur belge.

Solvay a été affecté par la perspective de dépréciations de 420 millions sur ses activités PVC et la réduction de 250 à 175 millions du paiement reçu dans le cadre de la création d'une co-entreprise pour ces activités.

Bruxelles : UCB - MDxHealth

UCB a flirté avec ses records tout au long de la séance.

Hors indice, MDxHealth a rebondi après sa chute de 8% hier sur fond de recul généralisé des valeurs biotechs belges.

États-Unis : tendance

Les marchés américains reculaient en raison de la perspective d'une remontée plus rapide des taux et des indicateurs décevants concernant les dépenses des ménages américains et les inscriptions hebdomadaires au chômage.

États-Unis : Bed Bath Beyond

Le distributeur spécialisé a publié un bénéfice de 0,93 dollar par action au trimestre écoulé, inférieur au consensus de 0,95 dollar. Les prévisions de Bed Bath & Beyond pour le trimestre en cours étaient également inférieures aux attentes.

Nos partenaires