La prudence prédomine

25/09/13 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Moneytalk

Les marchés européens étaient proches de l'équilibre à la mi-séance, les investisseurs restant sur la défensive faut d'accord sur le budget au Congrès américain.

La prudence prédomine

© REUTERS

Au niveau économique, les principaux indicateurs du jour sont les commandes de biens durables et les ventes de logements neufs cette après-midi aux États-Unis.

Europe : Nordea - ThyssenKrupp

Sur les marchés d'actions, la banque scandinave Nordea reculait en raison de la vente par la Suède de sa participation résiduelle, soit 284 millions de titres, cédée au prix de 76 couronnes par action.

ThyssenKrupp accueillait par contre un nouvel actionnaire. Le groupe d'investissement Cevian Capital a en effet acquis une participation de 5,2% convaincu du potentiel à long terme du groupe sidérurgique allemand.

Europe : Carnival - Gas Natural

À Londres, Carnival était en chute en raison de prévisions décevantes, le leader mondial des croisières prévoyant d'atteindre un résultat par action compris entre -3 et +3 US cents contre un consensus de 9 cents.

À Madrid, le secteur gazier était soutenu par Goldman Sachs, les analystes américains conseillant d'acheter Gas Natural, le premier fournisseur de gaz en Espagne, et Enagas qui gère le réseau de distribution de gaz naturel.

Bruxelles : KBC - ThromboGenics

Au sein du Bel20, KBC se distinguait sans nouvelle particulière à la mi-séance

ThromboGenics connaissait par contre une nouvelle séance difficile à la suite d'un rapport des analystes de Kempen qui ont abaissé leur conseil d'acheter à vendre et leur objectif de cours de 39 à 15 euros.

Bruxelles : Delta Lloyd - Fluxys

Delta Lloyd progressait à contrecourant de la tendance après la réalisation d'une augmentation de capital de 63 millions par placement privé de 4 millions d'actions au prix 15,74 euros. Ces fonds sont destinés à financer le rachat de l'assureur anversois ZA Verzekeringen.

Hors indice, Fluxys chutait à nouveau, accentuant ses pertes annuelles. Le titre ayant déjà abandonné près de 30% depuis son plus haut de début février.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont clôturé en baisse ce mardi, l'optimisme des investisseurs ayant finalement été emporté par de nouvelles palabres au Congrès américain sur le budget et le plafond de la dette des États-Unis.

Cédric Boitte

Nos partenaires