La prudence prime

16/05/14 à 12:43 - Mise à jour à 12:43

Source: Moneytalk

Les marchés européens reculaient à la mi-séance, les investisseurs se montrant toujours prudents après les indicateurs économiques décevants d'hier.

La prudence prime

© REUTERS

Ce vendredi, la séance sera surtout marquée par les permis de bâtir et les mises en chantier cette après-midi aux États-Unis.

Europe : Orange - Bouygues

Selon le quotidien hexagonal Les Echos, les patrons deux groupes ont discuté concernant un rachat de Bouygues Télécom par Orange, leader des télécoms en France.

Europe : Banco Espirito - TUI

La banque portugaise Banco Espirito chutait à la mi-séance après l'annonce d'une augmentation de capital de 1,05 milliard destinée à améliorer ses ratios de solvabilité.

Les chiffres de TUI ont par contre déçu, sa perte d'exploitation s'étant creusée à 205 millions au second trimestre de son exercice 2013-2014.

Bruxelles : AB InBev - D'Ieteren

AB InBev se distinguait de la morosité ambiante à la mi-séance.

D'Ieteren chutait après un avertissement sur ses résultats 2014, le groupe prévoyant désormais une chute de 10% de son bénéfice cette année contre une une légère baisse prévue précédemment.

Bruxelles : Bekaert - Nyrstar

Bekaert chutait à la suite du détachement du coupon donnant droit au dividende annuel de 0,85 euro par action

Hors indice, Nyrstar chutait après la révision à la hausse de 231 à 338 millions du budget d'investissement pour la rénovation de son site australien de Port Pirie.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont chuté ce jeudi alors que la production industrielle a reculé de façon surprise de 0,6% en avril aux États-Unis.

Nos partenaires