Le budget US commence à inquiéter les marchés

15/01/13 à 16:41 - Mise à jour à 16:41

Source: Moneytalk

Une séance boursière sans direction en Europe alors que des résultats d'entreprises US majeures doivent être publiés cette semaine.

Le budget US commence à inquiéter les marchés

© REUTERS

Les principales Bourses européennes n'ont pas trouvé de tendance durant la deuxième moitié de la séance boursière et clôturent en ordre dispersé. Le manque de visibilité sur les discussions entourant le budget américain pèse entre autre sur le moral des troupes. De même quelques indicateurs européens attestent que l'Europe est dans une phase économique difficile.

En Europe, la croissance allemande a déçu en 2012, le produit intérieur brut ne progressant que de 0,7% contre un consensus de 0,8% et une croissance de 3% en 2011.

EUROPE : H&M - PPR

Aux actions, H&M a publié des chiffres de vente meilleurs que prévu pour le mois de décembre avec une croissance de 8% contre un consensus de 5,1%. À périmètre comparable, le chiffre d'affaires a reculé de 2%, moitié moins que ce que craignaient les analystes en moyenne.

Dans le secteur du luxe PPR se porte bien après avoir mis la mains sur la société du designer Christopher Kane avec une participation de 51%. PPR espère ainsi réitérer le succès qu'elle a rencontré avec Alexander McQueen et Stella McCartney entrés dans son escarcelle en 2001.

EUROPE : RBS - IG Group

Par ailleurs, Royal Bank of Scotland pourrait se voir infliger la semaine prochaine une amende de 800 millions de dollars dans le cadre du dossier de la manipulation des taux Libor selon les déclarations de deux personnes ayant connaissance du dossier.

IG Group, propriétaire de IG Index, a vu ses revenus chuter de 14% à 169 millions de livres au premier semestre de son exercice 2012-2013.

BRUXELLES : Telenet - ABInbev

A Bruxelles, ABInbev a donné les détails d'une émission obligataire qui devrait lui permettre de lever 4 milliards de dollars. Au total, 4 types d'obligations seront lancées avec 4 échéances et 4 taux différents.

Toujours dans le Bel 20, Telenet n'est pas encore en possession de l'Américain Liberty Global. La tentative de ce dernier pour reprendre la totalité du câblo-opérateur malinois Telenet n'a pas vraiment été un grand succès suite à un prix jugé trop faible par de nombreux spécialistes. Le câblo-opérateur américain Liberty Global n'est en mesure que de monter à 58,4% du capital de son petit homologue belge.

BRUXELLES : Galapagos - Ablynx

Hors indice, Galapagos fait encore parler d'elle. La société biotechnologique reprend la société britannique Cangenix pour un montant de 1 million de livres sterling, qui pourrait être augmenté de 440.000 livres sous certaines conditions.

Toujours dans le secteur biotechnologique, Ablynx se distinguait de nouveau avec un bond de 4% lui permettant d'afficher une hausse de 14% depuis le 1er janvier et ce, sans nouvelle particulière.

ETATS-UNIS

Wall Street a ouvert en baisse mardi, les investisseurs s'inquiétant d'un regain de tensions politiques au Congrès américain autour du plafond de la dette et digérant une salve d'indicateurs mitigés sur les Etats-Unis.

Lundi soir, après la clôture de la Bourse, le président de la Banque centrale américaine (Fed) Ben Bernanke a appelé les parlementaires à relever le plafond de la dette, sans quoi l'Etat risque de se retrouver fin février en défaut de paiement.

Mais le président démocrate Barack Obama a déjà mis en garde les républicains contre toute tentative d'utiliser ce sujet pour obtenir une réduction des dépenses, laissant augurer une intense querelle entre les deux camps alors même que les investisseurs viennent à peine de se remettre d'une longue période d'atermoiements autour du budget des Etats-Unis.

Nos partenaires