Le dividende de Belgacom menacé

01/03/13 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Moneytalk

L'opérateur télécoms historique a publié des chiffres 2012 conformes aux attentes mais a prévenu ses bénéfices continueraient à baisser cette année, ce qui pourrait affecter sa politique en matière de dividendes.

Le dividende de Belgacom menacé

Belgacom a bouclé l'année écoulée sur un chiffre d'affaires de 6,46 milliards d'euros, en hausse de 0,9% malgré l'impact des tarifs régulés. Ces derniers ont toutefois davantage les résultats, l'ebitda chutant de 6,7% à 1,78 milliard en raison également la hausse continue des coûts. Le bénéfice net a limité son repli à 3,1% mais les investisseurs en valeurs télécoms s'inquiètent davantage de l'évolution du cash-flow opérationnel (qui détermine notamment la politique en matière de dividendes) qui a chuté de 12% à 691 millions l'année dernière.

Belgacom a toutefois confirmé son dividende global de 2,49 euros par action pour 2012 (dividende ordinaire de 2,18 euro par action -dont un acompte de 0,50 euro a déjà été versé- et coupon exceptionnel de 0,31 euro), ce qui représente une dépense totale de plus de 800 millions et obligera donc Belgacom à s'endetter. Le groupe jouit certes toujours d'une situation financière favorable avec une dette nette (légèrement) inférieure à son ebitda annuel mais il ne peut poursuivre à long terme dans cette voie.

D'autant plus que l'opérateur prévoit pour 2013 une nouvelle baisse de 4 à 6% de son résultat ebitda et une nette hausse des investissements (dans le développement des nouveaux réseaux) qui devraient représenter 13 à 14% des ventes contre 11,6% en 2012. Cela devrait ramener le cash-flow opérationnel à entre 500 et 550 millions, très loin des plus de 700 millions nécessaires pour uniquement maintenir le dividende annuel. Belgacom a ainsi indiqué que l'acompte sur dividende de 0,50 euro devant être versé en décembre prochain dépendra de l'évolution des résultats.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires