Le fisc met au jour une vaste fraude présumée à la bière

10/06/10 à 09:46 - Mise à jour à 09:46

Source: Moneytalk

La justice gantoise enquête sur une fraude à grande échelle qui aurait permis à un millier d'établissements horeca de se fournir en boissons au noir durant des années.

Après une plainte de l'Inspection spéciale des impôts (ISI), cinq perquisitions ont été menées la semaine dernière chez Crevi Drinks, une centrale de boissons à Waarschoot, et aux domiciles de chefs d'entreprises, rapporte jeudi De Tijd. Ce serait la première fois que le fisc et la justice réussiraient à mettre au jour un circuit de fraude au noir à grande échelle dans le secteur de l'horeca. La justice dispose de preuves que Crevi Drinks a livré durant des années d'importantes quantités de bières, de boissons gazeuses, de café et d'autres boissons à un millier d'établissements horeca à Gand et à la Côte. Dans certains cas, la moitié des livraisons était effectuée au noir. Les enquêteurs attendent les résultats de l'analyse des documents saisis pour pouvoir déterminer le montant exact de la fraude présumée, selon De Tijd. Pour dissimuler la vente au noir, la centrale de boisson épinglée aurait systématiquement rédigé de fausses factures. Celles-ci auraient été adressées à des clients fictifs comme des asbl ou des particuliers.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos