Le Japon ralentit la cadence

09/12/13 à 23:50 - Mise à jour à 23:50

Source: Moneytalk

La troisième économie mondiale a crû beaucoup moins rapidement qu'attendu ces derniers trimestres alors que les entreprises japonaises continuent de se montrer pessimistes pour l'avenir.

Le Japon ralentit la cadence

En glissement trimestriel, la croissance du PIB du Japon a été revue de 0,5% à 0,3%. La correction est plus importante encore en glissement annuel : de 1,9% à 1,1% malgré la croissance explosive des investissements publics (+6,5%) en raison de la mise place d'ambitieux plan de développement des infrastructures. L'économie japonaise profite aussi de l'important d'assouplissement monétaire mis en place par la Banque du Japon.

Mais les entreprises ne font pas encore confiance aux Abenomics, l'ensemble de mesure mis au point par Shinzo Abe -de nouveau Premier Ministre depuis fin 2012-, afin de sortir le pays de la déflation qui le mine depuis 15 ans. Elles craignent en effet que les mesures de réduction du plantureux déficit public du Japon ne viennent plomber la consommation l'année prochaine, avec notamment le relèvement de 5% à 8% de la TVA. Et surtout, entreprises et économistes attendent impatiemment le troisième et dernier volet des Abenomics après la politique monétaire et les investissements publics, à savoir les réformes structurelles. Ces dernières sont nécessaires pour redynamiser durablement l'économie, arrêter la baisse des salaires et enfin, sortir le Japon de la déflation (et des dettes).

Cédric Boitte

Nos partenaires