Le journal des marchés du 20 juillet

20/07/11 à 19:00 - Mise à jour à 19:00

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont profité d'une nouvelle éclaircie ce mercredi à la faveur de paris sur les valeurs bancaires à la veille d'un sommet européen portant sur les solutions à apporter à la crise des emprunts souverains.

BOURSES EUROPEENNES

Du côté des actions, après IBM c'était au tour d'Apple de soutenir le secteur technologique. Les résultats trimestriels du spécialiste de l'I-phone ont largement dépassé les attentes des analystes, pour le neuvième trimestre consécutif. Le groupe américain a plus que doublé son bénéfice au troisième trimestre, à 7,3 milliards de dollars, et son chiffre d'affaires a bondit de 82%. Par action, cela revient à un bénéfice de 7,79 dollars, là où les analystes tablaient sur 5,80 dollars. ARM Holdings était en hausse.

Le secteur bancaire est le grand gagnant de la séance grâce aux signaux positifs de Merkel sur les solutions qui seront apportées à la crise des emprunts souverains. Société Générale et Deutsche Bank étaient en progression.

Par ailleurs, l'action de la Bourse de Londres, LSE, était orientée à la hausse après avoir annoncé une augmentation de 2% de ses ventes.

BRUXELLES HAUSSES

A Bruxelles, Dexia a clôturé en tête des actions en hausse dans le Bel 20, à la faveur d'un vent positif soufflant sur le secteur financier.

Hors indice, Barco a profité de la publication de bons résultats. Les ventes ont augmenté de 33,1% pour atteindre 490,3 millions d'euros.

BRUXELLES BAISSES

Au rang des actions en recul, Telenet est une des rare action du Bel 20 à s'être drapée de rouge ce mercredi dans le Bel 20. Lundi soir, les autorités compétentes ont annoncé la prochaine ouverture du réseau câblé belge à la concurrence, malgré les recommandations contraire de la Commission européenne.

Hors indice, Euronav était en chute libre après avoir présenté une perte trimestrielle plus conséquente qu'attendue (perte de 24,3 millions de dollars).

MARCHES AMERICAINS La Bourse de New York était pour sa part en légère baisse à la mi-séance après un mauvais indicateur immobilier. Les ventes de logements anciens ont diminué de 0,8% aux États-Unis au mois de juin, à 4,77 millions en rythme annualisé, un niveau inférieur aux estimations des économistes qui prévoyaient au contraire une hausse à plus de 4,9 millions.

MARCHES DES CHANGES

L'euro accentuait ses gains face au dollar mercredi, dans un regain d'optimisme sur un éventuel deuxième plan d'aide à la Grèce à la veille d'un sommet extraordinaire de la zone euro, mais les cambistes restaient prudents alors que la crise menace toujours de s'étendre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos