Le journal des marchés du 26 juillet

26/07/11 à 19:00 - Mise à jour à 19:00

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont clôturé en baisse sur fond de résultats décevants sur le Vieux Continent notamment de UBS et de BP.

Les Bourses européennes ont clôturé en baisse sur fond de résultats décevants sur le Vieux Continent notamment de UBS et de BP.

BOURSES EUROPEENNES

A Paris, STMircroelectronics a plongé. Le groupe a publié des trimestriels conformes aux attentes mais a indiqué avoir abaissé ses niveaux de production en raison d'une réduction significative des perspectives de demande d'un client majeur qui n'est autre que Nokia. A contrecourant, TF1 a par contre agréablement surpris avec ses chiffres, son bénéfice net ayant bondi de 60% à 118,6 millions EUR au second trimestre.

BRUXELLES HAUSSES

A Bruxelles, Mobistar était en tête des hausses dans le Bel 20 à la mi-séance après la publication de ses trimestriels. L'opérateur mobile a annoncé un excédent brut d'exploitation de 270,6 millions EUR meilleur qu'attendu par les analystes et confirmé ses prévisions pour l'année entière.

Belgacom a également profité des résultats et perspectives rassurants de Mobistar.

BRUXELLES BAISSES

Au rang des actions en recul, Telenet a lourdement chuté de prime abord. Le plongeon du titre était en effet d'ordre technique et consécutif au détachement donnant droit au remboursement de capital de 4,50 EUR par action. La mise n paiement était prévue pour vendredi.

Solvay a fini en baisse également après son bond de la vieille consécutif à la publication impromptue d'une partie des résultats semestriels. Le groupe chimique a également annoncé avoir investi 10 millions EUR dans Plextronics, une société spécialisée dans l'électronique imprimable.

MARCHES AMERICAINS

Les marchés américains se repliaient légèrement à la mi-séance toujours sur fond de blocage des discussions concernant un relèvement du plafond de la dette qui éviterait un défaut de paiement des Etats-Unis mardi prochain. Au rang des valeurs, Ford se distinguait après la publication de chiffres meilleurs que prévu marqués par un bénéfice par action de 0,66 USD contre 0,61 USD attendu par les analystes.

MARCHES DES CHANGES

L'euro profitait de l'incertitude entourant la dette américaine et progressait à nouveau face au dollar.

En savoir plus sur:

Nos partenaires