Le KID vous donne des informations objectives

09/10/12 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Moneytalk

La crise financière a démontré que les investisseurs privés ne comprennent pas toujours le fonctionnement des produits complexes qu'ils souscrivent.

Mais depuis le 1er juillet 2012, ils ne peuvent plus se cacher derrière leur ignorance. Les investisseurs reçoivent en effet un Key Investor Information Document (KID ou KIID, informations clés pour l'investisseur). Ce document contient les informations financières essentielles en langage humain. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises !

Accidents

La crise financière a causé quelques graves accidents avec les produits structurés. Tant que les marchés évoluent positivement, ces produits procurent des rendements appréciables. Personne ne s'intéresse alors à la manière dont ils sont réalisés. Mais lorsque le marché se retourne, le rendement disparaît et le capital investi fond comme neige au soleil. Et, les investisseurs sont parfois confrontés à de lourdes pertes. On a subitement a pris conscience que certains produits complexes investissaient dans des actifs hautement toxiques avec de l'argent emprunté. Un cocktail explosif.

Certains de ces produits complexes ont été vendus aux investisseurs par de simples commerciaux. Ces derniers ne comprenaient pas eux-mêmes ce qu'ils proposaient. Les produits à promouvoir leur étaient communiqués le lundi matin, avec un objectif de volume. Vendre était la seule chose qui comptait. L'intérêt de l'investisseur était relégué au second plan. L'investisseur qui demandait des informations se voyait raconter oralement ce qu'il voulait entendre. S'il cherchait des informations objectives, il devait consulter le prospectus. Un document touffu de 100 pages à télécharger, dans un jargon financier illisible, souvent en anglais de surcroît. Parfois, un prospectus " abrégé" était également disponible.

Tribunal

La plupart des investisseurs se sont contentés de faire gros dos. Certains, avec un succès variable, se sont adressés au distributeur du produit. D'autres encore se sont tournés vers les tribunaux pour obtenir gain de cause.

Mais mieux vaut prévenir que guérir. Les autorités européennes sont donc entrées en action pour mieux protéger les investisseurs. Le KID est désormais obligatoire. Ce document qui contient toutes les " informations clés pour l'investisseur " doit être remis à l'investisseur.

Le KID dans la pratique

Un KID doit être bref et clair, et contenir toutes les informations essentielles. L'objectif est d'expliquer exactement la nature et les risques du produit à l'investisseur. C'est la seule manière de lui permettre d'investir et de prendre certains risques en toute connaissance de cause.

Le document doit être concis (une feuille A4 recto verso) et comporter toutes les informations essentielles. Le langage utilisé ne peut être trop technique. De plus, le document doit être rédigé dans un format standardisé et dans la langue de l'investisseur.

L'instauration du KID est une bonne chose pour l'investisseur. Celui-ci a ainsi la possibilité d'obtenir des informations objectives et de qualité.

S'il n'a pas reçu les informations ou si celles-ci s'avérent erronées ou incomplètes, l'investisseur a droit à une indemnité. Le revers de la médaille est qu'en cas de problème, l'investisseur bien informé n'aura d'autre recours que de prendre ses pertes. Chers investisseurs, vous avez donc tout intérêt à lire attentivement le KID.

Suivez la discussion sur twitter via @Anton_Rivus.

Nos partenaires