Le naufrage du Costa Concordia coûtera cher à Carnival

16/01/12 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Moneytalk

Le naufrage du bateau de croisière Costa Concordia au large de l'île italienne du Giglio, qui a déjà coûté la vie à six personnes, menace également les finances de son propriétaire, le géant mondial des croisières Carnival.

Le naufrage du bateau de croisière Costa Concordia au large de l'île italienne du Giglio, qui a déjà coûté la vie à six personnes, menace également les finances de son propriétaire, le géant mondial des croisières Carnival. Directement, la catastrophe lui coûtera 75 millions EUR, soit près de 0,12 USD par action. Les réparations nécessaires contraindront en effet le paquebot à au moins 10 mois de cale sèche. Par ailleurs, la marque Costa Croisières, la principale enseigne de Carnival en Europe, ne s'en sortira pas indemne même si les tour-opérateurs TUI et Thomas Cook ne signalaient pas encore d'annulations ce matin. L'expérience (après les catastrophes aériennes ou ferroviaires) démontre que la confiance des consommateurs se retourne rapidement en méfiance envers les sociétés incriminées, sans affecter toutefois durablement l'ensemble du secteur.

Sur la Bourse de Londres, Carnival abandonnait 17% ce matin, signe que la confiance des investisseurs est également disparue. Au cours actuel et en tenant compte de l'impact financier (direct) du naufrage du Costa Concordia, l'action cote 10,9 fois le bénéfice prévu pour cette année et 9,1 fois celui de l'an prochain. Le titre n'est donc certainement pas cher mais il n'est évidemment pas exclu que le niveau d'activité déçoive au cours des 12 à 24 prochains mois. Le secteur dans son ensemble fait également face à de nombreux défis avec les prix élevés des carburants et le ralentissement économique, qui contraint/incite une partie de la clientèle à opter pour des voyages moins onéreux. La chute du titre Carnival aujourd'hui ne constitue donc certainement pas une opportunité.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos