Le pétrole au plus haut depuis octobre 2008

11/01/10 à 17:09 - Mise à jour à 17:09

Source: Moneytalk

Le pétrole reprenait lundi matin son ascension. Un cocktail d'importations chinoises record, de tensions géopolitiques et de dollar affaibli portent les cours à de nouveaux pic depuis octobre 2008.

A la mi-journée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février gagnait 98 cents à 82,32 dollars sur l'InterContinental
Exchange (ICE) de Londres.

A la même heure, le baril de "brut léger texan" (WTI), échangé au New York Mercantile Exchange (Nymex) pour la même échéance, prenait 1,12 dollar à 83,87 dollars, après un pic jusqu'à 83,88 dollars, un niveau inédit depuis octobre 2008.

Après une timide hausse vendredi, les cours du brut renforçaient
leur mouvement lundi, poussés par une combinaison de facteurs
favorables. Premier ingrédient du cocktail: la soif grandissante de la Chine en carburants, confirmée dimanche par les chiffres des douanes chinoises.

La Réserve fédérale américaine (Fed) a elle pris involontairement
part à l'envolée, en entraînant le dollar à son niveau le plus bas
depuis un mois.

Enfin, les tensions géopolitiques s'en mêlaient lundi matin. Un
oléoduc de la société pétrolière américaine Chevron au Nigeria a été l'objet d'une attaque vendredi dans le delta du Niger. L'incident a entraîné, selon Chevron, l'arrêt d'une production d'environ 20.000 barils par jour (mbj).
Un autre foyer d'inquiétudes sur les approvisionnements subsistait aussi en Europe de l'Est. La Russie et le Bélarus, pays- clé pour le transit de brut russe vers l'Europe, ont à nouveau échoué samedi à régler leur conflit sur le pétrole.

Nos partenaires