Le point Bourse de la mi-journée

14/12/09 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes étaient orientées à la hausse dans les premiers échanges de la semaine.

Les investisseurs affichent un certain soulagement, alors qu'Abou Dabi a annoncé son intention d'avancer 10 milliards de dollars à Nakheel PJSC, la filiale de Dubaï World à l'origine du moratoire sur la dette de l'émirat.

Du côté des actions, les titres qui s'étaient littéralement effondrées lors de l'annonce d'un probable " défaut " sur la dette de Dubaï, reprennent des couleurs alors qu'une manne financière tombe à point nommé dans l'escarcelle de la société immobilière au bord du gouffre. C'est entre autre le cas de HSBC, de Standard Chartered ou encore de Lafarge et Samsung qui était chargé de la construction d'un pont à Dubaï.

L'action du LES reprend également son souffle maintenant que son principal actionnaire semble reprendre pieds.

Par ailleurs, à Paris, le titre Axa était bien orienté alors que la société financière aurait peut-être trouvé une solution pour ses activités australiennes et néo-zélandaises.

A Bruxelles, la société holding GBL se portaient bien dans les premiers échanges. La bouffée d'oxygène dans les soucis financiers de Dubaï n'est pas étrangère à la bonne tenue du titre. GBL est fortement exposé au producteur de matériaux de construction Lafarge qui avait bu la tasse lors de l'annonce des soucis financier de la holding immobilière de Dubaï. Lafarge retrouve aujourd'hui des couleurs et GBL également dans son sillage.

Hors du Bel 20, D'Ieteren était particulièrement bien orientée.

La lanterne rouge de l'indice Bel 20 était à mettre à l'actif de la Sicafi Cofinimmo. Comme à leur habitude les actions plus défensives étaient à la peine alors que l'humeur générale était à l'optimiste sur les marchés d'actions.

Hors du Bel 20, on relèvera la suspension de cours ce matin de Porthus qui pourrait faire l'objet d'une reprise.

Vendredi soir, la Bourse de New York a fini sans direction dans un marché tiraillé entre des indicateurs meilleurs que prévu aux Etats-Unis et la hausse du dollar: le Dow Jones a gagné 0,63% mais le Nasdaq a perdu 0,03%.

Sur le marché des changes, après sa remontée la semaine dernière, le dollar retombait face à l'euro et toutes les grandes monnaies lundi matin, après l'annonce d'un renflouement de Dubaï par son voisin Abou Dhabi, dopant la demande de devises plus risquées et sensibles à la croissance.

Nos partenaires