Le point Bourse du 14 novembre, à la mi-journée

14/11/11 à 13:00 - Mise à jour à 13:00

Source: Moneytalk

Après leur nette remontée de vendredi dans le sillage de la démission de Berlusconi et la prise en main du gouvernement italien par "Super Mario" (Mario Monti), les Bourses européennes manquaient de direction ce lundi matin, même si les tensions envers l'Italie semblent apaisées.

En Europe

Les principaux indices boursiers européens évoluaient en dent de scie ne sachant pas très bien sur quel pied danser en attendant l'émission d'une obligation italienne qui permettra de prendre le pouls du marché.

BEL 20

A Bruxelles, le Bel 20 évoluait proche de son point d'équilibre.

Actions

BNP Paribas - Unicredit

Les banques étaient en petite hausse en fin de matinée, relativement soulagée par l'arrivée de Mario Monti à la tête des opérations en Italie. La première banque italienne, Unicredit était également soulagée par la tournure des événements. Le groupe bancaire a par ailleurs annoncé une prochaine augmentation de capital et des coupes dans les éffectifs.

Q-Cells

Le groupe allemand de production de cellules et de modules pour panneaux photovoltaïques a annoncé une perte de 47,3 millions d'euros plus conséquente que prévue pour le troisième trimestre. Dans la foulée son CFO a donné sa démission.

KBC-Dexia

Après sa piètre performance hebdomadaire (-10%), Dexia reprenait quelques couleurs sur des achats à bon compte. KBC profitait pour sa part de la perspective d'un dénouement heureux pour la vente de sa filiale polonaise Warta : il y aurait une shortlist de 6 candidats pour la reprise de cette enseigne.

Punch International

Hors indice, Puch International a présenté des chiffres en demi-teinte avec un recul trimestriel de son chiffre d'affaires de 21% suite à une concurrence exacerbée. Elle compte sur la livraison d'une nouvelle ligne de produit pour relancer la machine.

Aux Etats-Unis

La Bourse de New York a nettement progressé vendredi, encouragée par l'amélioration du moral des ménages américains et les avancées sur le front européens. Le Dow Jones a gagné 2,19% et le Nasdaq 2,04%.

En savoir plus sur:

Nos partenaires