Le point Bourse du 19 octobre, à la mi-journée

19/10/11 à 13:00 - Mise à jour à 13:00

Source: Moneytalk

Les places boursières européennes se reprenaient après 2 séances consécutives de baisse. Selon des informations de presse, Paris et Berlin seraient parvenus à un accord sur la recapitalisation des banques et la multiplication de la force de frappe du Fonds européen de stabilité financière.

Le Cac40 profitait du redressement des valeurs financières, BNP Paribas et Axa progressant de plus de 4%.

SOFTWARE AG

Sur le marché des actions, Software AG s'envolait à Francfort après la publication de ses chiffres trimestriels. Le numéro deux allemand des logiciels professionnels derrière SAP a annoncé qu'il était en bonne position pour atteindre ses objectifs annuels alors que son bénéfice opérationnel a crû de 3 à 6% au troisième trimestre.

ACCOR

A Paris, Accor a annoncé des chiffres sans surprise qui permettaient toutefois au titre de gagner 1,7%. Le premier groupe hôtelier européen a réalisé un chiffre d'affaires de 1,65 milliard EUR au troisième trimestre avec une croissance organique de 5,8%. Accor de plus indiqué ne constater aucun ralentissement des réservations pour la fin d'année.

DEXIA

A Bruxelles, Dexia poursuivait sur son rebond de fin de séance ce mardi. Le titre profitait toujours des rumeurs d'intérêt de Qatar National Bank pour Denizbank. La banque qatarie serait prête à offrir entre 4 à 6 milliards USD pour la filiale turque de Dexia.

MOBISTAR

Mobistar était par contre à la peine après l'annonce d'un changement de patron. Benoit Scheen qui a été promu directeur exécutif Europe hors France de France Telecom - Orange cédera le relais à Jean-Marc Harion à partir du 1er décembre.

UMICORE

Hors de l'indice, Euronav s'effondrait de nouveau faisant grimper le compteur de ses pertes depuis le début de l'année à plus de 70%. Les chiffres trimestriels du transporteur pétrolier ont de nouveau déçu avec une perte nette de plus de 40 millions USD. Euronav a également indiqué que les tarifs de transport demeuraient extrêmement faibles au 4e trimestre.

Et on termine ce tour des marchés par les États-Unis où les indices boursiers ont rebondi en seconde partie de séance sur fond d'informations de presse relatant des avancées dans le plan de résolution de crise qui doit être mis en oeuvre par la zone euro. Les investisseurs ne se sont donc pas formalisés des résultats décevants de IBM et de Goldman Sachs qui a publié sa seconde perte nette en 12 ans.

En savoir plus sur:

Nos partenaires