Le point Bourse du 2 septembre, à la mi-journée

02/09/11 à 13:00 - Mise à jour à 13:00

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes étaient fébriles à l'approche de la publication des chiffres officiels du chômage américain cet après-midi. Les prises de bénéfices étaient légion.

EUROPE
Du côté des actions, AstraZeneca était en perte en fin de matinée à Londres, à la suite de la publication de résultats décevants pour des tests cliniques sur son médicament Crestor, dans la lutte contre la progression de l'athérosclérose chez les patients à haut risque.

L'action London Stock Exchange perdait également du terrain, alors que le groupe a confirmé qu'il discuterait avec la chambre de compensation franco-britannique indépendante LCH.Clearnet quant à un rapprochement potentiel.

Tout le secteur minier était en net recul à l'image de Xstrata Copper, malgré une réévaluation de l'ordre de 10% des ressources estimées du gisement de Horse-Ivaal-Trukai.

BRUXELLES HAUSSES
A Bruxelles, les valeurs en hausse dans le Bel 20 n'étaient pas légion. Quelques valeurs défensives tiraient leur épingle du jeu à l'image d'UCB. Relevons que le cours du titre Omega Pharma était suspendu à la Bourse de Bruxelles suite à son probable retrait de la cote aujourd'hui.

Hors indice, Real Dolmen était en hausse après la publication de bons chiffres.

BRUXELLES BAISSES
Toujours à Bruxelles, mais au rang des actions en baisse, les valeurs les plus cycliques corrigeaient nettement après plusieurs séances de hausses. Bekaert étaient la lanterne rouge du Bel 20.

Hors indice, Agfa-Gevaert était en replis.

MARCHES AMERICAINS
La Bourse de New York a fini en nette baisse jeudi, les investisseurs affichant une certaine nervosité à la veille de la publication des statistiques mensuelles de l'emploi aux Etats-Unis: le Dow Jones a perdu 1,03% et le Nasdaq 1,30%.

MARCHE DES CHANGES
Sur le marché des changes, l'euro reculait légèrement face au dollar vendredi, sur un marché prudent à quelques heures de la publication du rapport mensuel sur l'emploi aux Etat-Unis, très attendu par les investisseurs alors que restent vives les craintes d'un retour en récession de l'économie américaine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires