Le point Bourse du 22 juillet, à la mi-journée

22/07/11 à 13:00 - Mise à jour à 13:00

Source: Moneytalk

Nouvelle journée d'euphorie pour les marché boursiers européens. Les investisseurs se montrant rassurés par les mesures prises hier pour la Grèce au Sommet européen de Bruxelles. Toutes les places boursières étaient donc dans le vert, tirées vers le haut par les valeurs financières.

Les valeurs bancaires étaient donc une fois encore en grande forme ce vendredi, et ce grâce à l'accord conclu en zone euro pour sauver la Grèce, les créanciers privés, dont les banques, devant y être associés en partie sur une base volontaire. Vers midi BNP Paribas prenait 2,2% à Paris et Deutsche Bank 0,5% à Francfort.

Toujours à Francfort, Adidas montait également après un avis positif de Deutsche Bank. Volkswagen, qui avait pas mal perdu hier après les résultats décevants du suédois Scania, reprenait du poil de la bête et grappillait 0,16%.

A Bruxelles, les valeurs financières menaient également la danse à la mi-journée à l'image de Dexia qui prenait 3,8%. Bekaert de son côté rebondissait joliment en gagnant 3,15%.

Au rang des baisses, pas grand chose à souligner, peu de valeurs naviguaient en effet en territoire négatif à la mi-journée. Au sein du Bel 20 seul Telenet poursuivait sa glissade, tandis que Colruyt était quasi inchangé.

Aux Etats-Unis, la Bourse de New York a fini en nette hausse jeudi, portée par de solides résultats et indicateurs aux Etats-Unis, mais aussi par les espoirs de voir la crise de la dette contenue en Europe et aux Etats-Unis. Le Dow Jones a gagné 1,2% et le Nasdaq 0,7%.

Sur le marché des changes enfin, la devise européenne reculait légèrement ce vendredi midi après avoir nettement rebondi hier suite à la conclusion d'un accord entre les dirigeants de la zone euro pour adopter une nouvelle aide colossale à la Grèce. Vers midi il fallait ainsi 1 dollar 4392 pour un euro.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos