Le point Bourse du 23 juin, à la mi-journée

23/06/11 à 13:00 - Mise à jour à 13:00

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes n'avaient pas le moral en fin de matinée alors qu'un ralentissement de la croissance se confirme en Chine et aux Etats-Unis où la Réserve fédérale a abaissé ses prévisions économiques.

Actions européennes

Du côté des actions, le secteur bancaire était à nouveau sous tension alors que les yeux sont braqués sur les dirigeants européens qui se rencontrent aujourd'hui afin de trouver une issue à la question grecque. BNP Paribas et Deutsche Bank était en retrait.

A Paris, EADS était en verve alors que les commandes d'Airbus s'envolent au salon aéronautique du Bourget. A Francfort, Bayer était à la peine alors qu'une étude scientifique démontre que les médicaments concurrents destinés aux patients souffrant de problèmes cardiaques développés par Pfizer sont plus efficaces.

Actions belges hausses

Dans le Bel 20, la plus forte hausse de la matinée était à mettre à l'actif d'Ackermans & van Haaren. De manière générale, les sociétés les plus défensives étaient plébiscitées ce jeudi.

Hors indice, Zetes se distinguait. Le spécialiste de l'identification des personnes et des marchandises vient d'annoncer l'acquisition de ProScan, société sud africaine spécialisée en Goods ID pour un montant de 5,2 millions d'euros.

Actions belges baisses

La plus forte baisse dans l'indice Bel 20 à la mi-séance est celle de Bekaert. Le ralentissement avéré de la Chine ne fait pas les affaires du tréfileur courtraisien qui réalise une part non négligeable de son chiffre d'affaires dans l'empire du milieu.

On notera également l'accueil très froid du marché à la cession d'actifs d'Ageas à Swiss Re. L'assureur belge a conclu un accord de transfert de l'ensemble du portefeuille de réassurance en runoff d'Intreinco, dont il avait déjà indiqué vouloir se séparer.

Actions américaines

La Bourse de New York a fini en baisse mercredi, après que la banque centrale américaine (Fed) eut confirmé le ralentissement de l'économie, sans rien annoncer de nouveau: le Dow Jones a perdu 0,66% et le Nasdaq 0,67%.

Marché des changes

L'euro baissait face au dollar jeudi avant le sommet des dirigeants européens sur la Grèce. Le président de la Fed, Ben Bernanke, met la pression sur les autorités européennes en déclarant que cette crise pourrait être une menace pour la stabilité du système financier mondial si une solution n'était pas trouvée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires