Le point Bourse du 9 novembre, à la mi-journée

09/11/11 à 13:00 - Mise à jour à 13:00

Source: Moneytalk

Les places boursières européennes chutaient ce matin. Les investisseurs s'inquiétaient de la poursuite de la hausse du taux à 10 ans italien en direction des 7% malgré l'annonce de la démission prochaine de Silvio Berlusconi après le vote des mesures d'austérité.

On ne s'étonnera évidemment pas de retrouver les indices plus sensibles aux valeurs bancaires comme le CAC40 et l'Eurostoxx 50 en queue de peloton en Europe.

EUROPE HSBC Sur le marché des actions, HSBC chutait à Londres après ses chiffres trimestriels. La première banque européenne a certes publié un bénéfice net supérieure aux attentes à 5,2 milliards USD grâce à un apport exceptionnel de 4,1 milliards USD de la réévaluation de sa dette mais les chiffres de la division banque d'investissement ont déçu avec un plongeon de 53% de ses profits.

EUROPE DEUTSCHE POST A Francfort, Deutsche Post progressait après le relèvement de ses prévisions annuelles après de bons chiffres trimestriels. Le premier groupe postal européen prévoit dorénavant d'atteindre un bénéfice opérationnel supérieur à 2,4 milliards EUR alors qu'il tablait auparavant sur un chiffre compris entre 2,2 et 2,4 milliards EUR.

BRUXELLES DEXIA A Bruxelles, Dexia s'effondrait de plus de 10% à la suite de la publication d'une perte trimestrielle de 6,3 milliards EUR à la suite des opérations de démantèlement annoncées ces derniers mois avec la revente de Dexia Banque Belgique et des activités de financement des collectivités locales. Sur 9 mois, Dexia enregistre une perte de plus de 10 milliards EUR.

BRUXELLES AB INBEV AB InBev progressait par contre contrairement à la tendance après l'annonce d'un bénéfice net de 1,6 milliard USD au troisième trimestre en hausse de 10,9% par rapport à la même période de l'an dernier. En terme de ventes, le premier brasseur mondial a pu compenser la baisse des volumes écoulés par des hausses de prix.

BRUXELLES AGEAS Autre valeur à avoir publié ses chiffres trimestriels : Ageas. Les résultats de l'assureur n'ont manifestement pas plus aux marchés qui le sanctionnait d'une chute de plus de 4% Ageas a il est vrai subi une perte de près d'un demi-milliard EUR au troisième trimestre en raison des dépréciations comptabilisées sur son exposition à la Grèce et liées à des produits financiers qui lient toujours Ageas à Fortis.

Les marchés actions américains ont cloturé en nette hausse après l'annonce du départ prochain de Silvio Berlusconi, le Président du conseil italien. En l'absence de publication économique d'importance et alors que la saison des résultats touche à sa fin aux Etats-Unis, l'attention des investisseurs américains s'est une nouvelle fois focalisée sur la situation en Europe, où la crise de la dette souveraine continue d'inquiéter. Les indices Dow Jones et Nasdaq ont terminé sur des hausses respectives de 0,84% à 12 170,18 points et de 1,20% à 2 727,49 points.

En savoir plus sur:

Nos partenaires