Le rally boursier est bel et bien terminé

31/01/13 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes étaient en recul ce jeudi à la mi-séance, pour la deuxième séance d'affilée, après leur rally de début d'année, dans des marchés toujours refroidis par une petite contraction de l'économie américaine au quatrième trimestre.

Le rally boursier est bel et bien terminé

© REUTERS

La Réserve fédérale (Fed), qui se réunissait hier, a minimisé la portée de cette contraction du produit intérieur brut américain en l'attribuant à des facteurs transitoires tels que des intempéries météorologiques.

Comme prévu, la Fed a par ailleurs réaffirmé mercredi que son plan de rachats d'actifs, à hauteur de 85 milliards de dollars par mois, resterait en place tant que les perspectives en matière d'emploi ne s'étaient pas significativement améliorées.

EUROPE : Ericcson - AstraZeneca

Aux actions, Ericcson était en hausse après la présentation de ses résultats. L'équipementiers télécoms a enregistré une perte nette de 6,3 milliards de couronnes suédoises, contre un bénéfice de 1,5 milliard de couronnes suédoises un an plus tôt. Mais, son résultat opérationnel hors joint-ventures et vente de Sony Ericsson atteint 4,8 milliards de couronnes suédoises, contre 4,1 milliards au quatrième trimestre 2011.

A l'inverse, AstraZeneca était en recul alors que son nouveau directeur général a averti que l'année 2013 serait difficile, les ventes risquant de subir une baisse de 5% à 10% en raison de l'expiration de plusieurs brevets.

EUROPE : Deutsche Bank - Santander

Par ailleurs, le secteur bancaire accumulait les mauvaises nouvelles.

La banque espagnole Santander perdait des points après avoir publié un bénéfice annuel réduit de plus de moitié par les dépréciations d'actifs immobiliers et le recul des profits dans certains marchés de croissance comme l'Amérique latine.

Dans la même série, le premier établissement bancaire allemand a essuyé une perte avant impôt de 2,6 milliards d'euros sur le quatrième trimestre, creusée par rapport à celle de 0,4 milliard affichée l'année précédente à la même époque. Ce résultat a toutefois été lourdement pénalisé par d'importantes charges pour dépréciations de survaleurs ou autres actifs incorporels, ainsi que pour litiges. En données ajustées, il a engrangé un profit imposable de 0,3 milliard.

BRUXELLES : Nyrstar - ABInbev

A Bruxelles, les valeurs défensives étaient recherchés à l'image d'ABInbev. A contrario, les valeurs cycliques, comme Nyrstar, étaient délaissées.

BRUXELLES : Hamon-Exmar

Hors indice, Hamon était à nouveau recherchée ce jeudi, après une progression de plus de 7% mercredi. ABN Amro a entamé le suivi de l'action avec une recommandation d'achat et un objectif de cours de 22 euros.

Exmar était pour sa part fébrile alors que la société doit publier ses résultats après la clôture boursière.

ETATS-UNIS

Wall Street est redescendue mercredi du sommet touché la veille après des chiffres mitigés sur la croissance des Etats-Unis et la confirmation par la banque centrale du pays de sa politique monétaire: le Dow Jones a perdu 0,32% et le Nasdaq 0,36%.

L'annonce d'un léger fléchissement du produit intérieur brut du pays (-0,1%) au quatrième trimestre, malgré une accélération de la croissance sur l'ensemble de l'année 2012, n'était pas de nature à rassurer les investisseurs.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos