Le secteur bancaire décroche

17/04/13 à 16:53 - Mise à jour à 16:53

Source: Moneytalk

Suite à des rumeurs de dégradation des notes de la France et l'Allemagne la nervosité étaéit à son comble sur les marchés.

Le secteur bancaire décroche

© REUTERS

Après une brève ouverture en hausse, les marchés européens ont rapidement plongé dans le rouge dominé par de multiples rumeurs dont une prochaine dégradation de l'Allemagne qui a circulé dans les salles de marché. Cette rumeur s'est propagée d'autant plus vite que les investisseurs sont soucieux de la situation économique en zone euro et de plus en plus inquiets de la fragilité de l'Allemagne.

Europe : ASML - EADS

Aux actions, ASML était en forte hausse. Le numéro un mondial des équipements de production de semi-conducteurs s'attend à une hausse de ses ventes au deuxième trimestre et a confirmé sa prévision d'un chiffre d'affaires stable cette année dans le contexte de la transition du PC vers les tablettes et les smartphones.

A Paris, EADS était également bien orientée. Le groupe d'aéronautique a annoncé mercredi avoir mandaté un broker pour racheter pour le compte du groupe un maximum de 43 millions de ses propres actions entre le 17 avril et le 31 juillet.

Europe : Tesco - BNP Paribas

Par ailleurs, Tesco, le numéro un britannique de la distribution, a confirmé mercredi qu'il allait céder sa chaîne " Fresh and Easy " aux Etats-Unis, suite à ses mauvais résultats. La contre-performance de cette division se traduit par un bénéfice annuel en baisse pour la première fois depuis 20 ans pour Tesco.

Le grand perdant de la séance boursière est sans conteste le secteur bancaire, très sensible aux modifications de rating des pays.

Bruxelles : D'Ieteren - KBC

A la Bourse de Bruxelles, les valeurs évoluant en territoire positif dans le Bel 20 étaient aux abonnés absent. Quelques valeurs défensives tiraient leur épingle du jeu sans toutefois parvenir à se maintenir dans le vert à l'image de D'Ieteren.

KBC suit la tendance européenne et s'inscrit en net repli, suite aux rumeurs de la dégradation de la note de l'Allemagne et aussi de celle de la France.

Bruxelles : Umicore - Nyrstar

Le secteur des matières premières, et plus particulièrement Umicore et Nyrstar, a repris sa glissade entamée lundi, dans le sillage du recul des prix des métaux précieux.

Etats-Unis

La Bourse de New York s'affichait en baisse à l'ouverture mercredi, des résultats d'entreprises décevants s'ajoutant à un regain d'inquiétudes sur la vigueur de la reprise économique mondiale.

Les valeurs financières avaient le moral en berne après la publication des résultats de Bank of America, qui a dévoilé des résultats en forte hausse mais moins bon que prévu au titre de son premier trimestre. Les technologiques étaient également sous pression après les résultats en berne d'Intel, pénalisés par le déstockage de ses clients sur le marché du PC en début d'année.

Nos partenaires