Le top 5 de Candriam

26/05/15 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Moneytalk

Philip Scrève, Senior Asset Manager, a sélectionné cinq titres axés sur les pays émergents. Le développement de la classe moyenne et l'augmentation de son pouvoir d'achat restent un thème central de la politique d'investissement de Candriam.

Le top 5 de Candriam

Les bureaux de Alibaba à Hangzhou, dans l'est de la Chine. © BELGAIMAGE

Gruma SAB

Ticker : GRUMAB, Mexique

Gruma est l'un des principaux producteurs de farine de maïs et de tortillas dans le monde, principalement implanté au Mexique et en Amérique centrale. La société offre une bonne visibilité en termes de flux de trésorerie, grâce à la relative stabilité de la demande de tortillas dans le pays. Gruma combine un solide historique de croissance et une position de marché dominante avec un potentiel d'amélioration supplémentaire des marges à travers la baisse du coût des matières premières. La valorisation devrait se maintenir à ses niveaux actuels en raison de la dynamique positive des résultats, la croissance de la société restant sur sa trajectoire.

Yandex

Ticker : YNDX, New-York

Yandex est le principal moteur de recherche en Russie, avec une part de 65 % du trafic et de la publicité via le référencement payant. Comme son homologue chinois Baidu, Yandex est l'un des rares acteurs au plan mondial capable de rivaliser avec Google. Yandex est axé sur la croissance structurelle de la publicité en ligne sur fond de transfert d'une part croissante des budgets publicitaires des médias traditionnels vers les nouveaux médias. Nous prévoyons une croissance rapide du secteur de la publicité en ligne et le maintien de la position dominante de Yandex dans le référencement payant. Le titre affiche une valorisation attrayante pour jouer la carte de la reprise macro-économique en Russie. Des services comme auto.ru ou yandex- taxi, ainsi que l'activité en Turquie apparaissent très prometteurs.

Alibaba

Ticker : BABA, New York

Alibaba Group est de loin la principale société chinoise de commerce en ligne (part de marché de 80%). Ses principaux sites web Taobao, Tmall et Alibaba.com sont utilisés par des centaines de millions d'acheteurs et des millions d'entreprises. Après une introduction en Bourse réussie, le titre a reculé début 2015 à la suite d'accusations selon lesquelles la société offrirait une plateforme commerciale aux vendeurs de contrefaçons. La société a continué en parallèle d'élargir ses activités commerciales (automobiles, aliments frais, voyages en ligne, services financiers). Le passage aux services mobiles a pesé sur la rentabilité, mais il commence à porter ses fruits, comme le montrent les résultats les plus récents. La nomination d'un nouveau directeur général a été bien accueillie par le marché. La baisse du cours en 2015 offre un point d'entrée intéressant sur ce titre qui constitue, avec Tencent et Baidu, l'une des meilleures opportunités de profiter de l'expansion structurelle d'Internet en Chine.

Commercial International Bank

Ticker : CBKD, Londres

Commercial International Bank est la première banque du secteur privé en Égypte. Elle offre une exposition à la forte croissance du secteur bancaire égyptien, qui se caractérise par une importante base de population de 88 millions de personnes peu ou pas bancarisées. La Commercial International Bank est parvenue à maintenir sa base de revenus en dépit des difficultés économiques et politiques traversées par le pays depuis le début de la révolution égyptienne. Nous considérons que la Commercial International Bank est l'une des meilleures manières de jouer la carte de la reprise égyptienne en raison de sa résilience intrinsèque et d'un profil non toxique au plan politique. Les principaux facteurs de valeur restent la croissance des activités de crédit et la reprise économique, tandis que le caractère attrayant de la valorisation et le rendement du dividende renforcent l'intérêt du titre pour les investisseurs.

Cowell E Holdings

Ticker : 1415, Hong-Kong

Cowell E fabrique et commercialise des modules minces pour caméra destinés aux principaux vendeurs d'appareils téléphoniques. Bien que basée en Chine, la direction de la société est coréenne. Cette combinaison se traduit par une valeur ajoutée et des marges bénéficiaires relativement élevées. Apple est le principal client de la société (77 % du chiffre d'affaires) et achète surtout des modules caméra avant destinés à l'iPhone. Bien que la concurrence soit en train de s'intensifier, ce chiffre est le reflet du savoir-faire de la société dans ce domaine. Cowell E est en train de développer progressivement la production de modules caméra arrière, un produit encore plus haut de gamme. Le marché s'attend à ce que la société décroche le marché de l'iPad à partir de 2016. Le titre a enregistré une hausse substantielle depuis son introduction en bourse en avril, mais reste coté à des niveaux intéressants par rapport à ses homologues et à son potentiel de croissance.

En savoir plus sur:

Nos partenaires