Le top 5 des analystes de BNP Paribas Fortis

11/09/15 à 13:35 - Mise à jour à 13:35

Source: Moneytalk

L'équipe d'equity specialist de BNP Paribas Fortis a dressé une sélection européenne hétéroclite avant tout marquée du sceau de l'opportunisme après les récents remous sur les marchés boursiers.

Le top 5 des analystes de BNP Paribas Fortis

© Belga

Delhaize

Le groupe a les atouts pour poursuivre une croissance rentable grâce au plan de transformation "Easy, fresh & Affordable" aux Etats-Unis et à la mise en oeuvre du plan de restructuration en Belgique. Les dsitributeurs profitent de la faiblesse du prix du pétrole. La baisse des devises dans les marchés émergents n'a pas d'impact sur Delhaize. Sans oublier l'annonce de la fusion avec Ahold. Les synergies attendues de seulement 0,8% du chiffre d'affaires combiné semblent relever d'une vision conservatrice. Sur la base du rapport d'échange de 4,75 actions Ahold pour 1 action Delhaize et de la valeur escomptée de la part des synergies après impôts attribuable à Delhaize, nous obtenons un objectif de cours théorique de 96 EUR.

Marks & Spencer

Marks & Spencer est une histoire de restructuration. Grâce à l'internalisation de la logistique, la direction s'attend à réaliser pour l'exercice en cours un accroissement de 1 à 2% de la marge bénéficiaire brute. Le nouveau canal de vente en ligne est un succès. La distribution alimentaire reste une activité très fructueuse. Le pic des investissements est derrière nous et la trésorerie excédentaire est distribuée. La valorisation est attrayante, affichant un rapport cours-bénéfice de 14, une décote excessive par rapport à la moyenne du secteur. La valeur de l'immobilier représente 40% de la capitalisation boursière. Nous sommes favorables à un achat avec un objectif de cours de 620 GBp.

Roche

Roche est leader mondial dans le segment de l'oncologie. Les atouts : le risque relativement réduit de concurrence générique vu le caractère biologique des produits, son pipeline toujours très fourni, le potentiel des marchés émergents et le potentiel en termes de marges. Ce dernier élément est dû au fait que Roche vend avant tout aux hôpitaux et parvient ainsi à développer ses ventes avec une équipe commerciale relativement réduite. Roche travaille sur ses trois principaux produits d'oncologie dans le but de faire face à l'expiration du brevet aux Etats-Unis d'ici la fin de la décennie. Les récents succès dans la nouvelle immuno-oncologie augmentent cette confiance. Il n'est plus question de prime de valorisation de Roche par rapport à Novartis. Nous recommandons d'acheter avec un objectif de cours de 310 CHF sur 12 mois.

DSM

A l'approche de sa journée des investisseurs le 4 novembre, à l'occasion de laquelle DSM révélera la nouvelle stratégie pour les années à venir, le groupe a d'ores et déjà levé un coin du voile. L'attention va se reporter sur une croissance organique plus rentable et des améliorations d'ordre opérationnel. Dans ce cadre, DSM ambitionne de réaliser d'ici la fin 2017 des économies structurelles pour pas moins de 11 à 14% du cash-flow d'exploitation. Enfin, la direction aurait encore de mesures à annoncer au profit de la croissance et de l'efficacité de la division principale Nutrition. DSM reste digne d'un achat avec un objectif de cours de 66 EUR.

Lanxess

Lanxess est un groupe chimique allemand surtout connu pour être le plus gros producteur de caoutchouc synthétique destiné à diverses applications (voitures, pneus, industrie, etc.). Sous la houlette du nouveau CEO, le groupe traverse un processus de transformation qui devra permettre de d'améliorer sa rentabilité. Après la publication de résultats supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre, la direction a revu à la hausse ses prévisions pour toute l'année 2015. De plus, les restructurations se poursuivent. Nous espérons que la journée des investisseurs de début novembre nous permettra d'en savoir davantage sur les intentions de la direction. La faiblesse du cours des dernières semaines est à attribuer à la crainte d'un ralentissement de la croissance en Chine et à la sortie prochaine - le 18 septembre - de l'indice DAX. Nous sommes d'avis que le cours tient compte de ces éléments. L'action est digne d'un achat avec un objectif de cours de 61 EUR.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos