Les 10 tuyaux de KBC Securities pour le second semestre

28/06/16 à 00:44 - Mise à jour à 00:42

Source: Moneytalk

Dans un contexte agité en raison de la victoire du Brexit, les analystes de KBC Securities ont dressé une sélection d'actions hétéroclite, tant en termes géographique que de secteur d'activité, allant d'Ablynx à Ryanair.

Les 10 tuyaux de KBC Securities pour le second semestre

© Euronav

Nyrstar (Euronext Bruxelles)

Les analystes de KBC Securities tablent sur un redressement du prix du zinc grâce à la fermeture de certaines mines et à des mesures temporaires de réduction de la production. Une perspective dont Nyrstar devrait pleinement profiter désormais que le groupe a renforcé sa situation financière et déploie sa nouvelle stratégie. Objectif de cours : 10 euros.

RealDolmen (Euronext Bruxelles)

Après une bonne année 2015, 2016 et 2017 s'annoncent également sous de bons auspices. Les analystes de KBC Securities estiment que le groupe de services informatiques cote à peine 0,7 fois sa valeur comptable attendue en fin d'année. Objectif de cours : 23,50 euros.

Ablynx (Euronext Bruxelles)

La biotech connaîtra un second semestre crucial avec notamment les résultats de l'étude de phase 2b pour son traitement expérimental de la polyarthrite rhumatoïde. AbbVie dispose ensuite d'une option pour poursuivre le programme moyennant le versement d'une option. En cas de réussite, le potentiel est très important (tout comme la chute en cas d'échec). Objectif de cours : 19,50 euros.

Euronav (Euronext Bruxelles)

Profitant du redressement des tarifs de fret pour les tankers pétroliers, Euronav a renoué avec les bénéfices et a fixé comme objectif de reverser 80% de ses profits sous forme de dividendes. La plus grande volatilité des tarifs de fret devrait quelque peu peser en 2016 mais les analystes de KBC Securities misent toujours sur un dividende royal de 1,20 euro brut par action. Objectif de cours : 16,50 euros.

Orange Belgium (Euronext Bruxelles)

L'ex Mobistar devrait profiter d'une concurrence réduite dans la téléphonie mobile en Belgique selon KBC Securities. Les analystes s'attendent également à ce que l'opérateur génère de la croissance grâce à l'ouverture du câble à la concurrence. Objectif de cours : 26 euros

Alibaba (Bourse de New-York)

Le géant chinois du commerce en ligne connait une croissance impressionnante (hausse de 48% du chiffre d'affaires annoncée pour l'exercice en cours) grâce à son expansion géographique et dans de nouveaux segments de marché. Alibaba a notamment racheté le Youtube chinois et un concurrent actif en Asie du Sud-Est.

Allianz (Bourse de Francfort)

Le premier assureur européen bénéficie d'une situation financière saine, lui permettant de traverser des périodes plus agitées sur les marchés sans trop de dégâts selon KBC Securities. L'action est bon marché à environ 8,5 fois les bénéfices.

Gilead (Nasdaq)

La société biotechnologique américaine s'est fait un nom au niveau mondial grâce à un traitement révolutionnaire de l'hépatite C. Selon KBC Securities, les marchés surjouent le ralentissement de la croissance à court terme. Après une chute de 34% en un an, le titre est désormais bon marché à moins de 7 fois le bénéfice attendu.

Ryanair (Bourse de Dublin)

La première compagnie low cost en Europe continue de profiter de ses avantages en termes de structure de coûts. La stratégie de développement sur les aéroports primaires est par ailleurs une réussite. Ryanair se diversifie également dans l'offre d'hébergements.

ADO Properties (Bourse de Francfort)

Ce petit acteur de l'immobilier résidentiel allemand est uniquement actif à Berlin, le marché connaissant la plus forte croissance des loyers en Allemagne. Le portefeuille présente encore un important potentiel de rattrapage. ADO Properties constitue par ailleurs une proie intéressante dans le cadre de la consolidation du marché immobilier en Allemagne.

Nos partenaires