Les 3 failles de Barco

16/12/14 à 11:27 - Mise à jour à 15/12/14 à 14:07

Source: Moneytalk

Cela fait désormais plus d'un an que Barco est coincé dans la cinquantaine (d'euros). La sortie de canal risque fort de se faire par le bas au vu des points faibles de plus en plus inquiétants du groupe.

Les 3 failles de Barco

© belga

Salles de cinémas équipées

Barco a signé d'excellents résultats en 2012-2013 grâce à la vente de projecteurs pour les salles de cinéma numérique. Revers de la médaille, plus de 90% des salles sont désormais équipées et le marché de remplacement apparait extrêmement limité, plus de la moitié ayant été numérisées depuis 2012. Les résultats sont ainsi en forte baisse cette année.

Baisse de la rentabilité

Depuis la vente du pôle Défense & Aerospace, Barco dispose d'une enveloppe de 200 millions pour réaliser des acquisitions afin de relancer sa dynamique. Le management a toutefois déjà indiqué que les acquisitions ciblées pèseraient sur les marges, s'agissant de marchés beaucoup moins rentables. Dans les projecteurs pour le cinéma numérique, Barco profite en effet d'économies d'échelle grâce à sa position de leader mondial avec une part de marché d'environ 50%.

Ralentissement de l'imagerie médicale

Outre le cinéma numérique, le second pôle de croissance rentable est l'imagerie médicale. Les résultats sont toutefois clairement sur la pente descendante avec une chute de 10% du chiffre d'affaires au premier semestre et un nouveau recul de 5% des commandes. Siemens a par ailleurs décidé de donner son indépendance à sa division soins de santé et Philips accuse un repli de ses commandes dans l'imagerie médicale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos