Les 5 conseils de Puilaetco Dewaay

04/03/14 à 17:12 - Mise à jour à 17:12

Source: Moneytalk

Les analystes de la célèbre banque privée nous livrent leurs 5 tuyaux du moment.

Les 5 conseils de Puilaetco Dewaay

Ageas

Forte génération de cash de la branche d'activité assurances. Trésorerie ample avec 1,9 milliards EUR (soit OE de la capitalisation boursière) en réserve. Perspective de versements de cash aux actionnaires : dividendes et rachats d'actions propres.

La décote par rapport à l'actif net proche de 20% devrait s'amenuiser au fur et à mesure que la visibilité s'améliore à propos des procès hérités de l'ex-Fortis. Un récent verdict favorable à Ageas en Hollande va dans cette direction.

La société adopte une stratégie prudente et disciplinée quant à ses investissements et acquisitions, qui doivent être en ligne avec l'objectif affiché d'un rendement sur fonds propres de 11% dès 2015. C'est un signal positif pour l'actionnaire.

ASML

Société active dans le développement et la commercialisation d'équipements pour la production de semi-conducteurs.

ASML fait partie des 3 plus grandes sociétés d'équipements de semi-conducteurs au monde, et est le plus grand fabricant de systèmes de lithographie (permettant de graver les semi-conducteurs), avec une part de marché de plus de 80%.

ASML est la seule entreprise qui développe la prochaine technique de gravure des semi-conducteurs, l'EUV (Extreme Ultra Violet), ce qui devrait lui permettre d'augmenter sa part de marché de 80% actuellement à plus de 90%, au détriment des concurrents (Canon et Nikon). Des retards dans la sortie de cette technologie ont déjà été annoncés, et sont donc intégrés dans le cours de bourse, permettant au cours de repartir à la hausse dès l'annonce d'un avancement dans le développement de l'EUV.

ASML a l'une des plus grandes positions en trésorerie (EUR 1,94 milliards fin 2013, équivalent à EUR 4,70/action) parmi les entreprises de semi-conducteurs, lui permettant de d'investir dans sa R&D voire de procéder à des acquisitions.

BASF

Le poids lourd de la chimie en Europe est un groupe bien diversifié, actif dans de nombreuses activités allant de l'exploitation de pétrole & gaz, la commercialisation de produits dérivés issus de la chimie spécialisée, y compris des solutions pour l'agriculture.

La stratégie est résolument axée sur l'innovation avec des produits à forte valeur ajoutée et un modèle d'intégration appelé "Verbund" pour mieux résister aux aléas de la conjoncture.

BASF réalise des objectifs financiers ambitieux, en termes de croissance des ventes, de rentabilité, de création de valeur et rémunération pour ses actionnaires. La structure financière est saine.

DIA

Première enseigne discount en région ibérique ainsi qu'en Argentine et au Brésil avec un format adapté à la situation économique actuelle.

Un des rares distributeurs européens à afficher un taux de croissance de ses bénéfices à deux chiffres et une marge en hausse grâce à un système très efficace de franchise commerciale.

Un exit nécessaire de la France, région en perte, et qui devrait permettre de se focaliser sur l'expansion an Amérique latine, une région porteuse pour le groupe.

Le rachat en 2012 de l'enseigne de droguerie allemande Schlecker permet de compenser la faiblesse actuelle des ventes en Espagne et de soutenir les marges.

Une certaine prudence du marché pour les valeurs exposées sur l'Amérique latine mais peu justifiée dans le cas de Dia et représentant une opportunité à saisir.

Rolls Royce

Un acteur de premier plan dans la fabrication de moteurs à forte poussée pour avions civils et militaires et de moteurs à propulsion pour la marine.

Un secteur aéronautique en plein boom en raison de la hausse du trafic, du coût de plus en plus abordable du transport aérien et de la forte expansion des compagnies aériennes, en particulier en provenance du Moyen-Orient.

Un carnet d'ordre solide et plus de 50% du chiffre d'affaires réalisé grâce au service après-vente, offrant une belle visibilité et une moindre volatilité des résultats.

Des activités dans les domaines des moteurs à diesel pour l'industrie et le secteur pétrolier qui devraient soutenir les résultats si la reprise économique se poursuit.

Un avertissement sur résultat récent en raison de coupes budgétaires militaires qui a été fortement sanctionné et offre une belle porte d'entrée sur le titre.

Nos partenaires