Les 6 investissements de Marc Coucke après Omega Pharma : de l'entreprise de construction à la pilule contraceptive

15/05/15 à 15:43 - Mise à jour à 16:21

Source: Trends-Tendances

Marc Coucke n'a pas chômé depuis qu'il a cédé Omega Pharma. Un aperçu de ses investissements.

Les 6 investissements de Marc Coucke après Omega Pharma : de l'entreprise de construction à la pilule contraceptive

Marc Coucke © BELGA

Le 6 novembre dernier, l'entreprise pharmaceutique Perrigo mettait 3,6 milliards d'euros sur la table pour Omega Pharma. Pour ses actions, Marc Coucke a empoché 1,2 milliards d'euros, la moitié en actions Perrigo, l'autre moitié au comptant.

Comme promis, il a réinvesti une partie de cet argent, jusqu'à présent dans six projets. D'après ses propres paroles, il accorde beaucoup d'importance à réinvestir dans l'économie belge. Et il veut surtout donner un petit coup de pouce à des start-ups, ce qui s'avère rarement le cas dans la pratique.

Versluys (11 février)

En février, Marc Coucke a investi 75 millions d'euros dans le Groupe Versluys Ostende, l'entreprise de construction de son ami Bart Versluys. Il détient maintenant la moitié des actions.

Bart Versluys était content du deal : "il y a beaucoup d'opportunités, pas seulement à la côte, mais à terme aussi dans des villes comme Gand", a-t-il réagi lors de la présentation d'un nouveau projet sur la jetée d'Ostende. D'après le CEO du groupe de construction, le timing était parfait pour embarquer dans l'histoire. Les deux hommes veulent développer l'offre sur la côte belge.

Mithra (26 février)

Rapidement après l'annonce de son investissement dans le Groupe Versluys Ostende, Marc Coucke ouvre à nouveau son portefeuille. Cette fois pour l'entreprise pharma liégeoise Mithra, dans laquelle il a investi 40 millions d'euros. Il a mis une partie immédiatement sur la table, le reste suivra lors de l'introduction en bourse plannifiée en juin. Dès que Mithra entrera en bourse, Marc Coucke sera le plus gros actionnaire, après le CEO François Fornieri.

L'argent de Coucke est investi dans les projets R&D du groupe, comme la nouvelle pilule contraceptive Estelle. Mithra détient la moitié du marché belge en matière de contraception.

Volta Ventures (25 mars)

Suite à plus de 2.800 demandes d'investissement, Marc Coucke a décidé d'injecter une belle somme d'argent dans des start-ups. Fin mars, l'homme d'affaires a investi 7 millions d'euros dans le fonds de capital à risque Volta Ventures. Qui finance de jeunes entrepreneurs dans le monde de la technologie. Frank Maene est à la tête de Volta Ventures.

Avant l'arrivée de Marc Coucke, Volta Ventures avait déjà injecté de l'argent dans deux start-ups : Sentiance, une entreprise qui développe une technologie d'auto-apprentissage pour appareils mobiles (750.000 euros), et Beatswitch, qui commercialise des logiciels de gestion de festivals (600.000 euros).

Pharco (23 avril)

En avril, Marc Coucke investissait 1,5 millions d'euros dans l'entreprise pharmaceutique bruxelloise Pharco, qui est cotée sur le Marché Libre d'Euronext Bruxelles.

Pharco utilise cet argent pour le démarrage d'une phase d'essais cliniques pour FlexiPure, une formule qui contribue à maintenir la souplesse des articulations et à préserver le cartilage.

Les observateurs étaient alors très sceptiques par rapport à la soif d'investissements de Marc Coucke. "Si vous avez des centaines de millions à investir, vous devez choisir des grands noms. Il est pratiquement impossible de suivre tous ces petits investissements de près", confia un banquier au quotidien flamand De Standaard.

Embracelet (24 avril)

Ensuite, Marck Coucke investissait 2 millions d'euros dans l'Embracelet, une montre intelligente pour seniors, grâce à son fonds d'investissements Alychlo. Dix-sept investisseurs ont mis de l'argent dans la start-up Uest, dont Chris Van Doorslaer (Cartamundi) et Bart Claes (JBC). Marc Coucke est le plus grand pourvoyeur d'argent, avec une participation d'environ 33%. Après l'injection d'argent, l'entreprise était estimée à 6 millions d'euros.

Après la Belgique, Uest souhaite s'étendre à la Hollande, la France, l'Allemagne et l'Angleterre. "Plus tard, le reste de l'Europe et d'autre continents suivront", dit Uest dans un communiqué.

Ecuphar (9 mai)

Ecuphar est le fait d'armes le plus récent de Marc Coucke. Il a fait savoir la semaine dernière qu'il reprenait l'entreprise de médicaments vétérinaires, ensemble avec Chris Cardon.

Au cours des derniers mois, le fondateur d'Ecuphar Chris Cardon a investigué différentes possibilités pour pouvoir financer la reprise. L'actionnariat fragmenté d'Ecuphar, une conséquence de placements privés en 2007, rendait le processus difficile.

En obtenant Marc Coucke à bord, les petits actionnaires peuvent être rachetés et l'entreprise n'a besoin d'aucune augmentation de capital.

Nos partenaires