Les actions financières sous pression

24/09/12 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Moneytalk

Les principales Bourses européennes étaient en recul ce lundi à la mi-séance, victimes de prises de bénéfices sur les valeurs cycliques et financières.

Les actions financières sous pression

© REUTERS

Les principales Bourses européennes étaient en recul ce lundi à la mi-séance, victimes de prises de bénéfices déclenchées par un regain d'inquiétude concernant la croissance mondiale et l'incertitude qui plane autour de la volonté de Madrid de demander une aide internationale qui permettrait à la Banque centrale européenne de procéder à des achats d'obligations espagnoles.

Madrid est soumise à des pressions contradictoires concernant la nécessité pour le pays de demander une aide internationale. Contrairement à Paris, Berlin a affirmé ce week-end que l'Espagne n'avait pas besoin d'un plan de sauvetage.

EUROPE : CGG Veritas

Aux actions, les investisseurs réagissaient négativement à l'annonce d'une future augmentation de capital de CGG Veritas en vue de racheter la division géosciences du néerlandais Fugro pour un montant brut de 1,2 milliard d'euros payable en numéraire.

EUROPE : Credit Agricole - Commerzbank

Les valeurs cycliques et financières, grandes bénéficiaires de la récente hausse des cours, étaient les plus affectées par les prises de bénéfices ce matin, alors que les défensives s'en tirent mieux.

Au rang des financière on relèvera la piètre performance de la banque française Crédit Agricole qui va devoir remettre au pot 600 à 700 millions d'euros supplémentaires pour pouvoir céder sa filiale grecque Emporiki, d'après des informations de presse.

EUROPE : ING Group

Toujours dans le secteur financière, ING reculait après une information du journal néerlandais Het Financieele Dagblad selon laquelle la Commission européenne demande au groupe de s'engager sur un calendrier de remboursement de trois milliards d'euros d'aide de l'État. Lors de la crise financière de 2008, ING avait reçu 10 milliards d'euros d'aide. Il ne lui reste plus que 3 milliards à rembourser.

BRUXELLES Delhaize-Elia

De manière générale les valeurs défensives étaient de retour en tête du Bel 20 ce matin, à l'image de Delhaize et de Elia.

BRUXELLES Nyrstar - Bekaert

A contrario, les valeurs cycliques étaient délaissées à l'image de Bekaert et de Nyrstar en queue de Bel 20.

Nos partenaires