Les analystes pessimistes pour ThromboGenics

16/03/15 à 11:09 - Mise à jour à 11:12

Source: Moneytalk

Les ventes de Jetrea ont de nouveau déçu en 2014, une constante depuis le lancement commercial de ce traitement de la traction vitréomaculaire début 2013. L'abandon des objectifs de moyen et long terme apparait tout particulièrement préoccupant.

Les analystes pessimistes pour ThromboGenics

© belga

Des chiffres de vente affligeants

Concernant les résultats 2014, les analystes de Petercam épinglent tout particulièrement l'évolution des ventes au second semestre par rapport aux six premiers mois de l'année. Aux États-Unis, les revenus ont chuté de 24% en glissement semestriel alors que les royalties d'Alcon (commercialisation hors des États-Unis) ont stagné malgré la mise sur de nouveaux marchés.

Perspectives faiblardes

Pour 2015, ThromboGenics compte sur une hausse de 10% à 25% du nombre de patients traités aux États-Unis pour des revenus de 13 à 15 millions, contre plus de 20 millions en 2013. KBC Securities souligne l'abandon de l'objectif de ventes de 30 millions en 2017 aux États-Unis et de 100 millions de revenus (ventes aux-Etats-Unis + royalties d'Alcon) en 2019, des prévisions qui ne dataient pourtant que d'août 2014. La société biotech mène une étude de phase 2 pour l'utilisation du Jetrea dans le traitement de la rétinopathie diabétique mais Petercam précise qu'elle ne bénéfice pas du soutien financier d'Alcon. La trésorerie de la biotech devrait ainsi fondre à 83 millions fin 2015 contre 172 millions fin 2013.

Conseil prudent

KBC Securities a abaissé son objectif de cours à 7 euros en maintenant son conseil à conserver tandis que Petercam reste à vendre 5,75 euros. Le ton est donc plutôt pessimiste, les résultats des 3 études de suivi attendus en 2015-2016 pourraient être déterminants pour l'avenir de la société.

En savoir plus sur:

Nos partenaires