Les banques centrales inquiètent

05/12/13 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont de nouveau chuté, les investisseurs accueillant négativement les propos de Mario Draghi qui n'a pas donné d'indications claires concernant de nouvelles mesures ainsi que la révision à la hausse du PIB américain au quatrième trimestre.

Les banques centrales inquiètent

© REUTERS

Les marchés craignent en effet que l'accumulation d'indicateurs économiques favorables incite la Réserve fédérale américaine à réduire ses soutiens monétaires plus rapidement.

Europe : Merck KGaA - AZ Electronic

Le groupe allemand Merck a lancé une offre de rachat de 1,6 milliard de livres, soit 403,5 pence par action (prime de 53%), sur AZ Electronic, spécialiste luxembourgeois des composants chimiques pour l'industrie électronique.

Europe : BNP Paribas - Rémy Cointreau

BNP Paribas a annoncé l'acquisition de la filiale polonaise de Rabobank pour un milliard d'euros. La banque française a indiqué que l'opération réduirait son ratio de solvabilité de 0,15% mais doperait ses bénéfices.

À Paris toujours, Rémy Cointreau a rebondi grâce à l'annonce d'un plan de rachat d'actions propres portant sur 2,5 millions de titres, soit 5% de son capital.

Bruxelles : ThromboGenics - KBC

Au sein du Bel 20, ThromboGenics a timidement rebondi. KBC a par contre chuté en seconde partie de séance comme l'ensemble du secteur bancaire affecté par la conférence de presse de Mario Draghi.

Bruxelles : Bpost - CMB

Bpost a fini en hausse à la suite de l'annonce d'un acompte sur dividende de 0,93 euro brut par action qui sera versé la semaine prochaine.

CMB a profité de la poursuite du redressement des tarifs du transport de vrac sec, le Baltic Dry Index, indice de référence, ayant doublé depuis août.

États-Unis : tendance

Les marchés américains reculaient à la mi-séance, les investisseurs étant déçu du relèvement de 2,8% à 3,6% de la croissance en rythme annualisé du PIB des États-Unis au troisième trimestre. Le marché de l'emploi semble également se redresser avec une nouvelle baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage sous 300 000. Ces bons chiffres pourraient inciter la Fed à réduire ses soutiens monétaires plus rapidement que prévu

États-Unis : Apple

Apple progressait à contre-courant de la tendance grâce à la perspective d'un accord avec China Mobile, premier opérateur mobile mondial avec 756 millions de clients, pour l'iPhone.

Nos partenaires