Les banques US rassurent

14/01/14 à 20:04 - Mise à jour à 20:04

Source: Moneytalk

JP Morgan et Wells Fargo ont rassuré les investisseurs après le rapport trimestriel décevant d'Alcoa. Dans les prochains jours, les marchés seront attentifs aux chiffres des grandes banques, pour qui les prévisions sont élevées, de General Electric et d'Intel.

Les banques US rassurent

© BELGAIMAGE

Après la chute inattendue des profits d'Alcoa, JP Morgan a rassuré sur la saison des résultats en publiant un profit ajusté de 1,40 dollar par action contre un consensus de 1,37 dollar. Même en tenant compte des éléments non-récurrents comme les 2,6 milliards de dollars versés pour clore les poursuites concernant le scandale Madoff, la première banque américaine limite le recul de son bénéfice net à 5,3 milliards de dollars (-7,3%).

Wells Fargo, le numéro des prêts immobiliers aux États-Unis, a réalisé un bénéfice net record de 5,4 milliards de dollars au 4e trimestre, en hausse de 11%. Par action, le profit ressort à 1 dollar contre un consensus de 0,98 dollar. Wells Fargo a profité d'un nouveau plongeon de 80% des provisions pour mauvaises créances, ce qui a compensé le recul de 6% des revenus dans le sillage du ralentissement de l'activité (nombre de crédits octroyés).

Les bons chiffres de JP Morgan et Wells Fargo rassurent les marchés avant une succession de résultats de banques au cours des prochains jours et dans un contexte de prévisions élevées, les analystes tablant globalement sur une hausse de plus de 20% des profits des sociétés financières américaines qui doivent représenter la moitié de la croissance bénéficiaire du S&P 500 au 4e trimestre.

Cédric Boitte

Nos partenaires