Les bons résultats ne suffisent pas

23/01/13 à 17:15 - Mise à jour à 17:15

Source: Moneytalk

Les marchés européens ont clôturé en baisse, les investisseurs s'étant montré prudents avant le vote au Congrès américain sur la suspension jusqu'au 19 mai du plafond de la dette américaine, reportant la décision définitive à après les débats sur la baisse des déficits publics.

Les bons résultats ne suffisent pas

© REUTERS

Les Bourses n'ont donc pas profité d'une succession de chiffres d'entreprises supérieurs aux attentes tant aux États-Unis qu'en Europe.

Europe : Novartis - Unilever

Unilever a annoncé une croissance organique de ses ventes de 7,8% au quatrième trimestre 2012, bien mieux que les 6,2% prévu par les analystes. Sur l'ensemble de l'année, sa marge opérationnelle a progressé de 13,5% à 13,8% et son bénéfice ajusté a bondi de 10,7% à 1,57 euros par action.

Novartis a pour sa part publié un bénéfice de 1,27 dollar par action pour les trois derniers mois de 2012 contre un consensus de 1,25 dollar. Le groupe pharmaceutique a également annoncé le remplacement de son Président non-exécutif par Joerg Reinhardt de Bayer.

Europe : TUI AG - TUI Travel

TUI AG a annulé son projet de rachat des actionnaires minoritaires de TUI Travel à peine une semaine après avoir confirmé la tenue de négociations concernant une fusion des deux groupes.

Bruxelles : Elia - UCB

Les valeurs défensives se sont distinguées au sein du Bel20 à l'image d'Elia et d'UCB qui ont progressé à contre-courant de la tendance.

Bruxelles : Umicore

Le groupe industriel s'est vu décerner par la société canadienne spécialiste Corporate Knights le titre d'entreprise la plus durable du monde.

Bruxelles : Euronav

Hors de l'indice, Euronav a bouclé une deuxième année consécutive dans le rouge avec une perte nette de 86 millions de dollars contre 96 millions de dollars en 2011. La société a indiqué que ses tarifs se redressaient au premier trimestre 2013 mais reste prudent pour l'ensemble de l'année.

New-York : tendance

Les marchés américains étaient hésitants en première partie de séance, la prudence des investisseurs étant compensée par les bons résultats de Google, un poids lourd du Nasdaq, et d'IBM, valeur la plus importante au sein de l'indice Dow Jones.

New-York : Google - IBM

Les deux groupes technologiques évoluaient ainsi en nette hausse. Google a publié un bénéfice ajusté de 10,65 dollars par action pour le quatrième trimestre 2012, en hausse de 12% et supérieur au consensus de 10,42 dollars.

IBM a pour sa part indiqué viser un bénéfice par action d'au moins 16,70 dollars cette année contre un consensus de 16,64 dollars.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos