Les Bourses, Colruyt et KBC à la fête, le luxe à la traîne

29/11/13 à 17:11 - Mise à jour à 17:11

Source: Moneytalk

Les Bourses ont terminé la semaine sur une note mitigée, partagés entre la baisse des ventes au détail en Allemagne et le léger recul du chômage en zone euro.

Les Bourses, Colruyt et KBC à la fête, le luxe à la traîne

Tendance hebdomadaire

Nouvelle semaine et nouveau mois positif en Bourse portant les gains des indices européens à près de 10% depuis la fin août. Les marchés ont profité de l'accord trouvé entre les grands pays occidentaux et l'Iran ainsi que d'indicateurs économiquement globalement de bonne facture. La sortie de récession de l'Espagne a ainsi été confirmée au troisième trimestre. Le taux de chômage a légèrement baissé à 12,1% en zone euro, un premier repli depuis le début de 2011. Et aux États-Unis, le nombre de permis de bâtir a atteint en octobre un plus haut depuis l'été 2008, confirmant le redressement du secteur immobilier.

Europe : Rémy Cointreau - Hugo Boss

Le secteur du luxe a connu une semaine difficile après le profit warning de Rémy Cointreau. Le spécialiste du cognac premium prévoit désormais que son bénéfice opérationnel plongera de 20% au cours de son exercice 2013/2014 à cause de ventes décevantes en Chine. Analyse ici.

Hugo Boss a également prévenu les marchés qu'il n'atteindrait pas son objectif d'une marge bénéficiaire de 25% en 2015 en raison de résultats moindres en Asie.

Europe : Thomas Cook - Accor

Thomas Cook a bondi cette semaine grâce à des résultats meilleurs que prévu pour son exercice clôturé fin septembre. Son bénéfice net a bondi de moitié à 263 millions de livres contre un consensus de 251 millions. Le voyagiste a aussi relevé ses prévisions de réduction des coûts pour 2015 et 2018.

Toujours dans le secteur du tourisme, Accor a annoncé la réorganisation de ses activités en deux entités chargées respectivement de l'exploitation des hôtels et de la gestion de l'immobilier. Le groupe hôtelier ne prévoit toutefois plus de cession de son patrimoine immobilier, ce qui a déçu les marchés.

Bruxelles : Colruyt - KBC

Colruyt a rebondi cette semaine à la suite de bons chiffres semestriels, son bénéfice net ayant bondi de 9,7% à 176,2 millions contre un consensus de 163 millions. Le distributeur a toutefois indiqué que l'amélioration de ses marges était temporaire. Analyse ici.

KBC a toutefois fait encore mieux profitant du bon comportement des valeurs bancaires alors que la Banque centrale européenne s'apprêterait à lancer un plan de rachat d'obligations souveraines similaire à la Fed selon des informations de presse.

Bruxelles : Solvay - Euronav

Solvay n'a pas été réellement affecté par la révision à la baisse de ses objectifs 2016, le groupe chimique tablant désormais sur un résultat ebitda de 2,3 à 2,5 contre un précédent objectif de 3 milliards. Cet avertissement ne constituait pas une surprise, le consensus des analystes étant déjà de 2,3 milliards.

Euronav s'est envolé grâce aux commentaires positifs de son concurrent Frontline qui s'est montré confiant pour le quatrième trimestre. Les tarifs de référence pour les tankers pétrolier ont également confirmé leur rebond des dernières semaines à 55 000 dollars par jour, un niveau permettant enfin au secteur d'être rentable.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont connu une semaine très calme en raison de la fermeture pour Thanksgiving. Wall Street a toutefois progressé grâce à de bons indicateurs économiques dont la nouvelle baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage. Les Bourses US ont aussi profité de deux sondages de l'agence Bloomberg. Selon le consensus des économistes et 80% des investisseurs, la Fed ne réduira pas ses soutiens monétaires avant mars.

Nos partenaires