Les Bourses espèrent à nouveau un geste de la Fed

25/07/12 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Moneytalk

Les mauvais résultats d'entreprises comme Apple, ou un indice Ifo en berne n'ont pas démoralisé les marchés financiers qui espèrent désormais un geste de la Réserve fédérale américaine.

Les Bourses espèrent à nouveau un geste de la Fed

© REUTERS

Les principales Bourses européennes reprenaient du poil de la bête ce mercredi, encouragées par une déclaration d'Ewald Nowotny, membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), estimant que certains arguments plaidaient en faveur de l'octroi d'une licence bancaire au Mécanisme européen de stabilité (MES). Les marchés tablent également sur un geste de la Fed pour soutenir la croissance, après un article du Wall Street Journal plaidant en ce sens.

Les mauvais résultats d'Apple et les mises en garde de nombreuses sociétés sur un second semestre qui risque d'être difficile n'ont pas ébranlé l'enthousiasme des marchés.

Ils ne se sont pas non plus attardés sur la dégradation du climat des affaires en Allemagne. L'indice Ifo est ressorti à 103,3 ce mois-ci contre 105,2 en juin.

Europe

Aux actions, Daimler avait le sourire malgré des chiffres en retrait mais supérieurs aux attentes. Le groupe automobile a terminé le deuxième trimestre de son exercice 2012 sur un résultat net de 1.515 millions d'euros (1,34 euro par action), en baisse de 11,7% sur un an. Mais ce chiffre excède les anticipations du marché. Le constructeur automobile allemand a maintenu ses prévisions financières pour l'ensemble de l'exercice 2012.

De son côté, le secteur bancaire, à l'image de BNP Paribas et ING Group, a profité d'achats à bon compte après deux séances de fortes baisses. Deutsche Bank fait toutefois exception suite à la présentation de résultats décevants. La première banque allemande Deutsche Bank a annoncé mardi soir s'attendre à un bénéfice net au deuxième trimestre en baisse de près de 42% sur un an à 700 millions d'euros, alors que les analystes tablaient plutôt sur 1 milliard.

Notons par ailleurs la bonne tenue d'ArcelorMittal après avoir fait état de résultats trimestriels meilleurs que prévu ainsi que d'une baisse de son endettement, tout en estimant que l'environnement devrait rester difficile au second semestre.

Bruxelles

A Bruxelles, KBC suivait la tendance européenne et prenait la tête du Bel 20 avec une progression de plus de 4%.

Umicore et Nyrstar, les valeurs les plus cycliques du Bel 20 étaient pour leur part délaissées et reculaient respectivement de 1,50% et près de 4%.

Hors indice, Spector est à nouveau en forte hausse après avoir déjà engrangé 25% hier, alors que le groupe a annoncé vouloir vendre sa filiale Photo Hall Multimedia.

Etats-Unis

Les marchés d'actions américains ont ouvert en ordre dispersé mercredi. Le Dow Jones évoluait dans le vert grâce aux anticipations de nouvelles mesures de soutien de la Fed au crédit et à l'activité, tandis que le Nasdaq accusait le coup des résultats jugés décevants d'Apple. Selon le Wall Street Journal, les responsables de la Réserve fédérale se rapprochent de l'adoption de nouvelles mesures de soutien à l'économie américaine, ce qui pourrait passer par une augmentation de ses rachats d'obligations. L'article alimente la spéculation à moins d'une semaine de la réunion de la Fed.

Aux actions, Apple était en retrait ce mercredi. Le groupe à la pomme a réalisé sur la période avril-juin un chiffre d'affaires inférieur aux attentes des analystes, en raison notamment du ralentissement économique dans la zone euro et de la baisse des ventes d'iPhone à l'approche du lancement d'une nouvelle version de ce produit phare.

K.H.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos