Les Bourses européennes restent fébriles

26/03/13 à 16:52 - Mise à jour à 16:52

Source: Moneytalk

Malgré de bons indicateurs conjoncturels américains, les Bourses européennes restent méfiantes alors que les banques chypriotes sont toujours fermées.

Les Bourses européennes restent fébriles

© Getty Images/iStockphoto

Les principales Bourses d'Europe manquaient de direction ce mardi dans un marché fébrile dominé par la crise chypriote et ses conséquences sur le reste de la zone euro mais soutenu par un rebond technique et la bonne orientation de Wall Street.

Depuis les propos tenus lundi par le Président de l'Eurogroupe sur une possible duplication de la solution imposée à Chypre à d'autres pays de la zone euro, les investisseurs sont sur leur garde. Même démentis ces propos ont semé le trouble et ouvrent la porte à une contagion de la crise.

Europe : BNP Paribas - Unicredit

Aux actions, le secteur bancaire qui avait fortement corrigé lundi en fin de séance était de retour sur le devant de la scène sur des achats à bon compte ce mardi.

Le secteur financier du sud de l'Europe ne participait pas à la fête, la solution négociée par l'Europe pour Chypre n'ayant rien de réjouissant pour les pays les plus faibles de l'Europe.

Europe : Telefonica - Celesio

Par ailleurs, Telefonica était en forte baisse à la Bourse de Madrid, à la suite de la cession sur le marché de 90 millions de ses propres actions, représentant 1,98% de son capital. Via cette opération l'opérateur télécom cherche entre autre à réduire son endettement.

A Londres, Celesio était par contre en forte hausse après avoir présenté des résultats supérieurs aux attentes pour 2012. Son bénéfice opérationnel a progressé de 4,5% à 579,6 millions d'euros.

Bruxelles : Solvay - ABInbev

A la Bourse de Bruxelles, les valeurs évoluant en territoire négatif étaient nombreuses en fin de séance. Quelques actions tiraient toutefois leur épingle du jeux. Souvent des valeurs défensives à l'image d'ABInbev. Solvay se démarquait nettement avec une hausse de plus de 1,50%.

Bruxelles : Cofinimmo - Thrombogenics

Par ailleurs, Cofinimmo a rapidement bu la tasse après avoir retrouvé sa cotation. Le groupe immobilier a procèdé à un placement privé d'actions auprès d'investisseurs institutionnels. Au total, 989.413 actions ont trouvé acquéreur et Cofinimmo a récolté 86,57 millions d'euros pour renforcer son capital.

Toujours au rang des baisses, rien ne va plus pour Thrombogenics depuis qu'elle a intégré le Bel 20. L'action de la société biotechnologique était à nouveau au rang des grandes perdantes de la séance.

Etats-Unis

La Bourse de New York évoluait en hausse mardi dans la matinée, encouragée par des chiffres économiques d'assez bonne tenue aux Etats-Unis, malgré les inquiétudes liées au sauvetage financier de Chypre.

Les Etats-Unis ont eu droit à des indicateurs conjoncturels de diverses natures. Dans l'immobilier, les prix des logements ont augmenté en janvier pour le douzième mois d'affilée aux Etats-Unis, selon l'enquête Case-Shiller publiée. Les commandes de biens durables ont pour leur part rebondi en février, effaçant leur chute du mois précédent pour progresser de 5,7% sur un an, bien plus que la hausse de 3,8% attendue. Et, après un léger mieux en février, le moral des ménages, très surveillé dans un pays dont la croissance économique dépend essentiellement de la consommation, est reparti en baisse en mars, selon le Conference Board.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos