Les bourses limitent les dégâts

18/03/13 à 17:29 - Mise à jour à 17:29

Source: Moneytalk

Les Bourses ont entamé la semaine en baisse après l'annonce du sauvetage de Chypre moyennant un prêt de 10 milliards d'euros en contrepartie duquel le pays doit lever une taxe de 6,7% à 9,9% sur les dépôts bancaires, ce qui fait couler beaucoup d'encre et suscite de nombreuses inquiétudes.

Les bourses limitent les dégâts

© REUTERS

Les marchés ont toutefois réduit leurs pertes en cours de séance, le gouvernement chypriote, les autorités européennes et le FMI ont repris contact afin d'éventuellement réaménager la taxe prévue sur les dépôts bancaires.

Europe : Unicredit - Banco Santander

Les institutions actives en Italie et en Espagne ont fortement corrigé. Les investisseurs redoutent en effet une fuite des capitaux dans ces pays, les épargnants risquant de craindre une taxe similaire à celle de Chypre en cas d'aide européenne.

Europe : Ericsson - STMicroelectronics

Ericsson et STMicroelectronics ont décidé de démanteler leur co-entreprise déficitaire dans les puces faute d'acquéreur. L'équipementier télécoms suédois reprendra les activités de puces pour modem tandis que le spécialiste franco-italien des semi-conducteurs reprendra certaines installations de tests et d'assemblages. Les autres activités seront simplement fermées, ce qui impliquera la disparition de 1700 emplois sur un total de 4450 pour la co-entreprise.

Bruxelles : KBC - Delta Lloyd

Sans surprise, les financières étaient à la traîne également à Bruxelles, Delta lloyd inaugurant ainsi son intégration au sein du Bel 20 de piètre manière.

Bruxelles : IBA - Roularta

Les actionnaires d'IBA et de Roularta seront privés de coupon cette année, IBA ayant décidé de plus reconduire sa réduction de capital de l'année après la publication d'une perte nette de 5,8 millions pour 2012 et surtout, en raison des incertitudes planant sur ses résultats cette année.

Les dépréciations et frais de restructuration ont également poussé le résultat net de Roularta dans le rouge à -2,5 millions, ce qui a incité le groupe à supprimer son dividende.

New-York : tendance

Les marchés américains ont ouvert en baisse en raison des inquiétudes concernant la Grèce mais parvenaient à quasiment effacer leurs pertes à la mi-séance, les investisseurs effaçant les inquiétudes matinales d'un revers de la main.

New-York : Schlumberger

Le premier groupe parapétrolier mondial a indiqué lors du conférence que l'activité était plus faible que prévu au premier trimestres en Amérique du Nord et que par conséquent, les prix étaient sous pression.

Nos partenaires