Les Bourses ne confirment pas

20/10/14 à 19:13 - Mise à jour à 19:13

Source: Moneytalk

Les marchés européens ont clôturé en baisse, les investisseurs se montrant plus prudents après le net rebond de vendredi à la suite notamment de résultats plutôt décevants.

Les Bourses ne confirment pas

Europe : SAP - Philips

À Francfort, SAP a chuté à la suite d'un avertissement sur résultats. Le leader mondial des logiciels de gestion d'entreprise prévoit désormais de réaliser un profit opérationnel compris entre 5,6 et 5,8 milliards cette année contre une précédente fourchette de 5,8 à 6 milliards.

Philips affiche une perte ente de 103 millions au trimestre écoulé en raison de charges non-récurrentes. Sur une base ajustée, le résultat ebitda plafonne également à 536 millions contre un consensus de 554 millions. Le conglomérat néerlandais s'est aussi montré prudent pour le trimestre en cours.

Europe : Nutreco - Havas

Nutreco s'est envolé à la suite d'une offre de rachat de 2,7 milliard d'une société d'investissements néerlandaise. Le prix de 40 euros par action présente une prime de 42% par rapport au cours de clôture de vendredi.

Havas est également cible d'une offre de reprise de Bolloré qui détenait déjà 36% du groupe publicitaire. L'opération uniquement libellée en titres offre une prime de 19,5% aux actionnaires d'Havas sur la base des derniers cours de clôture.

Bruxelles : Telenet - UCB

Telenet s'est distingué alors que le câblo-opérateur est de plus en plus pressenti comme un candidat au rachat de Mobistar.

UCB a rechuté après son rebond de 5% ce vendredi.

Bruxelles : Mobistar - Galápagos

Hors indice, Mobistar a bondi grâce aux rumeurs de rachat et à un bon rapport trimestriel. L'opérateur a enregistré une hausse de ses propres abonnés pour la première fois depuis près de 2 ans et a relevé le bas de sa fourchette de prévision pour 2014 tablant désormais sur un ebitda compris entre 260 et 280 millions.

La biotech Galápagos, désormais cotée sur Euronext Amsterdam, a profité de la présentation d'un traitement expérimental des inflammations chroniques des intestins.

États-Unis : tendance

Les marchés américains évoluaient globalement en hausse même si le Dow Jones était affecté par la chute d'IBM, un des poids lourds de l'indice.

États-Unis : IBM

Le géant américain a publié un profit trimestriel de 3,68 dollars par action, sensiblement inférieur au consensus de 4,31 dollars. IBM a également abandonné son objectif 2015 et annoncé la cession de ses activités déficitaires dans les puces moyennant le paiement de 1,5 milliard de dollars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos