Les Bourses reprennent leur souffle après leur rebond de mardi

06/02/13 à 11:37 - Mise à jour à 11:37

Source: Moneytalk

Si le Bel 20 était de justesse en hausse à la mi-séance ce n'était pas le cas du CAC 40 en recul de 0,50%.

Les Bourses reprennent leur souffle après leur rebond de mardi

© REUTERS

Les principales Bourses européennes étaient hésitantes en milieu de séance mercredi, marquant une pause après leur rebond de la veille, dans des marché focalisés sur quelques résultats mitigés de poids lourds de la cote et les tensions politiques dans les pays du Sud de l'Europe.

EUROPE : Volvo - ArcelorMittal

Aux actions, paradoxalement les sociétés ayant offert de piètres résultats en pâture au marché sont en progression en fin de matinée.

C'est le cas de Volvo et d'ArcelorMittal.

Le constructeur suédois de poids lourds et d'engins de chantier Volvo Group a annoncé mercredi prévoir un début d'exercice 2013 difficile, avec une chute de ses commandes, après un plongeon de 82% de sa rentabilité au quatrième trimestre.

Le géant mondial de l'acier et des mines ArcelorMittal a pour sa part dévoilé une perte nette de 3,73 milliards de dollars pour 2012, largement due à des dépréciations d'actifs déjà annoncées et aux coûts de restructurations.

EUROPE : Vestas - Vinci

Par ailleurs, le danois Vestas n'était pas franchement sanctionné malgré des chiffres peu reluisant. Le numéro un mondial de l'éolien, a connu une année noire en 2012, avec une perte nette de 963 millions d'euros, et prévoit que 2013 sera difficile, selon le rapport financier du groupe publié mercredi.

A Paris, Vinci était par contre délaissé après avoir annoncé une stabilisation de son résultat 2012. L'action est surtout pénalisée par la prudence affichée par la direction pour 2013.

BRUXELLES : Mobistar - Nyrstar

A Bruxelles, Nyrstar était en tête du Bel 20 en fin de matinée, tandis que Mobistar fermait la marche suite à la déception de ses actionnaires.

Douche froide pour les actionnaires de Mobistar, car si l'opérateur atteint ses objectifs financiers pour l'année 2012 (chiffre d'affaires stable à 1,65 milliard EUR), il n'a toutefois pas hésité à diviser son dividende par deux.

BRUXELLES : Arseus-Galapagos

Hors indice, Arseus était orienté à la hausse après la présentation de résultats en nette progression. La société pharmaceutique annonce un chiffre d'affaires annuel en hausse de 11% à 547 millions d'euros. Le groupe a dès lors fait le choix de partager ce succès avec ses actionnaires en relevant de 20% son dividende.

Suspendue hier, l'action Galapagos a retrouvé sa cotation et ne cesse de prendre de la hauteur depuis. Il faut dire que les nouvelles sont bonnes. La molécule GSK2586184 de la société biotech belge va démarrer la deuxième phase de tests chez GlaxoSmithKline, ce qui devrait lui permettre d'encaisser 34 millions d'euros au moins.

ETATS-UNIS

La Bourse de New York est repartie à la hausse mardi après avoir enregistré la veille sa pire séance depuis le début de l'année, soutenue par des indicateurs économiques de bonne tenue des deux côtés de l'Atlantique: le Dow Jones a gagné 0,71% et le Nasdaq, dopé par Apple, 1,29%.

De fait, si l'activité a ralenti en janvier dans les services aux Etats-Unis selon un indice publié par l'association professionnelle ISM, nombre d'observateurs mettaient surtout en avant le fait que ce secteur continuait de croître.

Les investisseurs étaient aussi rassurés par la publication d'un indice montrant que la contraction de l'activité dans la zone euro, à la fois dans la production industrielle et les services, avait ralenti en janvier et atteignait même son plus haut niveau en dix mois.

Nos partenaires