Les Bourses reprennent leur souffle avant la BCE

04/06/12 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Moneytalk

Les principales Bourses européennes tentaient de rebondir lundi après-midi, malgré un indicateur décevant aux Etats-Unis, sur des espoirs d'actions des banques centrales face au ralentissement de l'économie mondiale et la crise en zone euro.

Les Bourses reprennent leur souffle avant la BCE

© REUTERS

Le ralentissement de la croissance mondiale et les risques en zone euro, en particulier sur l'Espagne et la Grèce, suscitent des espoirs d'une intervention de la Banque centrale européenne (BCE) qui se réunit mercredi ou de la Réserve fédérale américaine (Fed).

L'indice allemand Dax s'inscrivait en retrait des autres indices européens suite au net recul de l'action Lufthansa. Le CAC limitait la casse grâce à la bonne tenue des actions bancaires.

Aux actions, les valeurs bancaires européennes ont repris quelques couleurs ce lundi malgré les tensions persistantes sur la crise de la dette en zone euro et les craintes sur le secteur bancaire espagnol.

A Francfort, l'action Lufthansa clôture en baisse alors que le Financial Times allemand a indiqué que la groupe comptait vendre son unité de catering afin de se concentrer sur son métier de base.

A Bruxelles, KBC était en tête des hausses dans le Bel 20 sur un rebond technique après une semaine difficile.

En queue de Bel 20, D'Ieteren perdait plus de 1% suite à une cotation ex-coupon.

L'action ABInbev était également en petite forme ce lundi. Le groupe brassicole accumule les mauvaises nouvelles depuis quelques jours. Ainsi, l'organisation sectorielle néerlandaise Koninklijke Horeca Nederland (KHN) a saisi la justice contre les brasseurs Heineken, Grolsch, Bavaria et AB Inbev pour formation de cartel. Vendredi, ABInbev avait déjà vu le vent tourner lorsque le Brésil a annoncé une nette augmentation des taxes sur la vente de bière.

Par ailleurs, la Bourse de New York avait une petite mine à l'ouverture alors que les commandes aux industries manufacturières aux Etats-Unis ont reculé de manière inattendue en avril. K.H.

Nos partenaires