Les Bourses se focalisent sur les bonnes nouvelles

11/10/12 à 16:44 - Mise à jour à 16:44

Source: Moneytalk

Les indices boursiers européens sont résolument positifs grâce à des résultats de sociétés de bonnes factures mais aussi, et surtout, grâce à des chiffres du chômage US meilleurs qu'escomptés.

Les Bourses se focalisent sur les bonnes nouvelles

© REUTERS

Les principales Bourses européennes saluent la " bonne surprise " constituée par les chiffres hebdomadaires du chômage américains. Les demandeurs d'emploi seraient 30.000 en moins sur la semaine écoulée. Ces chiffres seraient toutefois biaisés car la Californie aurait omis d'inclure des dizaines de milliers de dossiers " en attente " en fin de 3ème trimestre.

En attendant une révision de ces chiffres, le marché ne retenait que le chômage est au plus bas depuis 4 ans.

Très sélectif, le marché ne s'attarde pas non plus sur le creusement de 4,5% du déficit commercial américain au mois d'août.

En Europe, Madrid est resté à la traine alors que Standard & Poor's a abaissé la note souveraine de l'Espagne à 'BBB-', contre 'BBB+' précédemment.

EUROPE : Carrefour - Burberry

Plusieurs résultats de sociétés rassurants ce matin.

A Paris, Carrefour a agréablement surpris en annonçant une stabilisation de son chiffre d'affaires trimestriel. Le distributeur français gagne 4,4% après avoir fait état de ventes en hausse de 2,1% pour le 3ème trimestre, portées notamment par l'Amérique latine. Sa performance dépasse légèrement les prévisions des analystes.

De même Burberry bondit de plus de 13% à Londres en réaction à des chiffres de ventes qui ont rassuré après l'avertissement sur ses résultats du mois dernier

EUROPE : Santande-Crédit Agricole

Les actions bancaires étaient pour la plupart en hausse après trois séances de recul, à l'image de Crédit Agricole à Paris. Les banques poussaient un ouf de soulagement alors que d'après des sources européennes l'échéance pour l'application des règles de Bâle III pourrait être repoussée. Ces nouvelles règles impliquent principalement un renforcement de leurs capitaux.

Les banques espagnoles n'étaient par contre pas à la fête.

Santander et BBVA étaient en net recul après la décision de Standard & Poor's de réduire de deux crans la note souveraine de l'Espagne, à " BBB-", soit le dernier niveau avant la catégorie spéculative.

L'agence de notation financière s'aligne ainsi sur la note Baa3 de Moody's, en cours de réexamen.

BRUXELLES : Solvay-Mobistar

A Bruxelles, les valeurs les plus défensives étaient à la traîne à l'image de Mobistar. Solvay était par contre de loin la plus forte hausse de l'indice Bel20.

BRUXELLES : IBA

Hors indice, le secteur biotechnologique est une fois de plus à l'honneur. IBA a annoncé la signature de 3 contrats pour un total de 10 millions d'euros. La société belge va fournir ses " Rhodotron " en Asie pour la stérilisation de matériel médical.

ETATS-UNIS

La Bourse de New York rebondissait à l'ouverture jeudi après avoir essuyé plusieurs séances négatives, rassurée par un recul inattendu des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis. Les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis ont en effet chuté de 9% au tournant du mois d'octobre par rapport à la semaine précédente, à leur niveau le plus bas depuis la mi-février 2008.

Le département du Travail a recensé le dépôt de 339.000 demandes d'allocations de chômage dans le pays du 30 septembre au 6 octobre, alors que les analystes tablaient sur une hausse à 370.000 nouveaux chômeurs.

Nos partenaires