Les Bourses se focalisent sur les bons résultats

19/07/12 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont décidé de garder le moral envers et contre tout ce jeudi préférant se focaliser sur les bons résultats d'entreprises.

Les Bourses se focalisent sur les bons résultats

A la veille de la séance des " 3 sorcières " qui clôture techniquement un mois de juillet intégralement placé sous le signe de la hausse, il n'est pas étonnant de voir les marchés faire preuve de fermeté.

Notons qu'il est toutefois assez singulier de voir Madrid progresser alors que l'adjudication de bons du Trésor à 2, 5 et 7 ans n'était pas une franche réussite avec des taux en forte hausse par rapport à la mi-juin. Le 7 ans affiche un taux de 6,75% de rendement, et le 5 ans pas moins de 6,30%.

Rien ne semble devoir égratigner l'optimisme inoxydable des marchés, et surtout pas le bond de 34.000 demandeurs d'emplois aux Etats-Unis, ni le recul de 5,4% des reventes de logements anciens, ni un score du Philly FED à -12,9 (après -16,6 en juin) puisque c'est le genre d'indicateurs conjoncturels propres à inviter la FED à lancer un " QE-3 ".

Europe

Aux actions, dans le secteur chimique et le pharmaceutique, Akzo-Nobel et Novartis étaient en hausse après la présentation de chiffres trimestriels supérieurs aux attentes. Akzo-Nobel a présenté un bénéfice de 593 millions EUR alors que le marché tablait sur 569 millions EUR. Pour Novartis, le marché tablait sur un bénéfice par action de 1,33 USD et c'est finalement un bénéfice par action de 1,38 USD que le groupe a pu présenter.

A Paris, les résultats étaient légion. Alstom était bien orienté après une bonne publication trimestrielle et un carnet de commandes meilleur que prévu. Hermès bénéficiait pour sa part de ventes supérieures aux attentes. Et, Remy Cointreau s'adjugeait plus de 5%, alors que le groupe a annoncé un chiffre d'affaires en hausse de 36,8%, à 271,6 millions d'euros au premier trimestre de son exercice décalé 2012-2013.

Par ailleurs, la perte nette de Nokia a quintuplé au second trimestre à 1,4 milliard d'euros contre un consensus de 641 millions d'euros, ce qui n'a pas empêché les investisseurs d'applaudir le titre. Et, les investisseurs ont probablement raison d'être positif, les ventes de Lumia, la nouvelle gamme de smartphones fonctionnant sous Windows Phone, ont dépassé les attentes avec 4 millions d'unités écoulées.

Bruxelles

A Bruxelles, le marché se focalisait sur les actions cycliques ce jeudi avec Solvay ou Bekaert en nette hausse. Bekaert semble doucement retrouver les faveurs des investisseurs après une longue traversée du désert. Le titre est sorti de la liste d'ING des actions à éviter.

La lanterne rouge du Bel 20 est détenue par Mobistar et Elia.

Hors indice, GIMV a présenté des chiffres peu reluisant les conditions de marché ayant pénalisé la valorisation de son portefeuille d'actifs.

Etats-Unis

La Bourse de New York évoluait en hausse jeudi à la mi-séance, encouragée par une saison des résultats trimestriels jugée satisfaisante aux Etats-Unis alors que la crise de la dette en Europe semble marquer le pas. Ces performances relativement meilleures que prévu aident à atténuer le bond des inscriptions hebdomadaires au chômage. En effet, les nouvelles inscriptions au chômage sont remontées fortement aux Etats-Unis pendant la deuxième semaine de juillet, mettant fin à trois semaines consécutives de baisse. 386.000 demandes d'allocations de chômage ont ainsi été déposées dans le pays du 8 au 14 juillet, soit 9,7% de plus que la semaine précédente.

Aux actions, IBM était salué pour la révision à la hausse de ses prévisions bénéficiaires. Big blue a ainsi mis un coup d'arrêt à une tendance à la révision en baisse des perspectives dans le secteur avec les avertissements d'Intel et Qualcomm.

Nos partenaires